Observatoire des tout-petits

Santé mentale des parents

Données

Prises de parole

Les parents [de tout-petits migrants] doivent jongler avec de nombreuses priorités telles l’obtention d’un permis de résidence, de travail, la recherche de logement, les cours de francisation et la compréhension d’une nouvelle culture. Veiller au bien-être de leurs jeunes enfants peut alors s’avérer complexe.
Andrée Mayer-Périard
Directrice générale, Réseau réussite Montréal
23 novembre 2023
Lire la lettre ouverte
Ce qu'il faut savoir, c'est que les tout-petits qui n'ont pas accès aux bons services au bon moment peuvent se retrouver avec des difficultés beaucoup plus importantes.
Fannie Dagenais
Ex-directrice de l'Observatoire des tout-petits
29 septembre 2023
Voir la capsule vidéo
Il y a des services mais y accéder, c’est vraiment un défi.
Éliane
Maman de Raphaël, qui a besoin de soutien particulier
29 septembre 2023
Voir la capsule vidéo
On dit souvent que c’est un parcours du combattant, mais ça l’est autant pour l’enfant que pour le parent.
Nahomie
Maman de deux tout-petits ayant besoin de soutien particulier
29 septembre 2023
Voir la capsule vidéo
Le droit à une évaluation et aux interventions adaptées en fonction des besoins et des capacités de chacun s’avère essentiel et ne devrait pas constituer un luxe. Les soins de santé et les services psychosociaux devraient être accessibles au bon moment, tant pour les enfants que leurs parents.

Cosignée par 8 ordres et associations
22 septembre 2023
Lire la lettre ouverte

Vidéos et balados