Observatoire des tout-petits

Enfants ayant besoin de soutien particulier

Données

 
 
 
Données administratives

Enfants handicapés

 
 
Données administratives

Troubles mentaux chez les enfants

 
 

Actualités

Prises de parole

Avec le soutien nécessaire, un grand nombre de ces élèves pourraient très bien évoluer dans des classes régulières sans nuire aux élèves qui n’ont pas besoin de soutien particulier. De plus, cela leur permet de faire l’apprentissage de la différence, ce qui est bénéfique pour toute la société. La meilleure approche serait donc d’avoir suffisamment de ressources spécialisées dans les écoles pour favoriser l’épanouissement de tous les enfants, peu importe leurs capacités. Il faut engager plus de professionnels et professionnelles adéquatement formés.
Amélie Duranleau, Lili Plourde et Isabelle Tremblay
Directrice générale de la Société québécoise de la déficience intellectuelle; Directrice générale de la Fédération québécoise de l’autisme; Directrice générale de l’Alliance québécoise des regroupements régionaux pour l’intégration des personnes handicapées.
21 décembre 2023
Lire la lettre ouverte
Garantir le respect des droits des tout-petits est une responsabilité collective: ils sont vulnérables, sans influence politique ou économique, et l’atteinte de leur plein développement est cruciale pour l’avenir de la société.
Élise Bonneville
Directrice du Collectif petite enfance
20 novembre 2023
Lire la lettre ouverte
C’est l’avenir de cette profession d’éducatrice et d’éducateur, de même que la qualité du réseau des services de garde éducatifs de la petite enfance, essentielle au bien-être et au développement des tout-petits, de leurs familles et de l’ensemble de la société, qui est en péril si nous ne réfléchissons pas collectivement à des solutions efficaces qui tiennent compte des réels besoins du milieu.
Nathalie Bigras et Lise Lemay
Professeure titulaire et professeure régulière (UQAM) et codirectrices de l’Équipe de recherche FRQSC Qualité des contextes éducatifs de la petite enfance (QCEPE), avec d'autres signataires
8 novembre 2023
Lire la lettre ouverte
Aucune organisation qui s’occupe du parcours de ces enfants ne peut se permettre de rester en retrait. C’est bien de voir et nommer les obstacles auxquels font face les enfants qui ont des besoins particuliers, mais ça ne suffit pas. Il faut poser des actions concrètes.
Sandro Di Cori
Ex-directeur général de l’AQCPE
3 octobre 2023
Lire la lettre ouverte
Ce qu'il faut savoir, c'est que les tout-petits qui n'ont pas accès aux bons services au bon moment peuvent se retrouver avec des difficultés beaucoup plus importantes.
Fannie Dagenais
Ex-directrice de l'Observatoire des tout-petits
29 septembre 2023
Voir la capsule vidéo