Observatoire des tout-petits

13 juin 2022

La conciliation famille-travail chez les pères : où en sommes-nous?

Le point
Par Kathleen Couillard

La conciliation famille-travail est un enjeu tout aussi important pour les pères que pour les mères, selon deux sondages présentés dans le cadre de l’édition 2022 de la Su-Père Conférence, organisée par le Regroupement pour la valorisation de la paternité. Il s’agit d’un enjeu organisationnel et sociétal majeur, insistent les experts appelés à commenter les résultats.

Le premier sondage a été réalisé auprès de 1 042 pères en emploi et le deuxième, auprès de 1 000 employeurs. « Ces données nous aident vraiment à tracer le chemin pour déterminer ce qu’il y a à faire, souligne Raymond Villeneuve, directeur général du Regroupement pour la Valorisation de la Paternité. Ces résultats nous montrent quels sont les défis, quels sont les obstacles et quels sont les leviers dont nous disposons. »

L’importance de la flexibilité

La plupart des organisations (85 %) affirment offrir des mesures de conciliation famille-travail.

« Selon les organisations, la mesure de conciliation qui satisfait le mieux les besoins des hommes est de loin la flexibilité des horaires de travail. » Diane-Gabrielle Tremblay, professeure titulaire en gestion des ressources humaines à l’Université TÉLUQ

« C’est d’ailleurs ce qu’on observe dans les recherches depuis quelques années. La flexibilité est la mesure la plus souhaitée par les parents et du coup la plus efficace. », ajoute Diane-Gabrielle Tremblay. Le sondage réalisé auprès des pères confirme également cette observation.

Les résultats révèlent toutefois que les mesures qui entraînent une diminution des revenus comme la diminution du nombre d’heures travaillées avec réduction de salaire ou les congés non payés pour responsabilités familiales sont utilisées par moins de 50 % des pères interrogés. Selon 42 % d’entre eux, le fait que certaines mesures causent une diminution de leur revenu serait en effet un frein à leur utilisation, un phénomène aussi observé par les employeurs.

 

Des barrières à l’utilisation des mesures

Les employeurs croient pour leur part que la peur que les employés abusent, le manque de temps et de ressources de même que la crainte d’une baisse de productivité peuvent aussi être des obstacles à la mise en place de mesures de conciliation.

Les réticences de certains employeurs n’étonnent pas Diane-Gabrielle Tremblay. « Dans une recherche menée il y a quelques années, plusieurs pères m’avaient indiqué que leur employeur était d’accord pour la prise du congé de paternité de 3 ou 5 semaines, mais un peu moins pour la prise du congé parental. Surtout, ils nous disaient que l’employeur souhaitait parfois réduire la durée du congé ou influencer le moment de la prise du congé », raconte la chercheuse. Les résultats du sondage auprès des pères confirment que cette situation est toujours présente.

 

Des pistes pour favoriser la conciliation

Selon la moitié des pères interrogés, de meilleures compensations financières pour les congés ou pour la réduction des heures travaillées les inciteraient à utiliser davantage les mesures de conciliation. D’ailleurs, 87 % d’entre eux utiliseraient des congés payés pour responsabilité familiale s’ils étaient offerts et 80 % auraient recours une diminution des heures travaillées sans réduction de salaire.

« Par ailleurs, selon les organisations, les principaux leviers qui favorisent la conciliation famille-travail pour les hommes sont l’éducation et la formation, ce qui permettrait d’améliorer la compréhension et l’acceptation des mesures de conciliation par les supérieurs et les employés », ajoute Diane-Gabrielle Tremblay. « Même s’il y a des mesures formelles, si la culture n’est pas là, ça ne fonctionnera pas. La culture organisationnelle est donc vraiment une clé », reconnaît Raymond Villeneuve.

L’enquête a d’ailleurs fait ressortir le rôle déterminant du supérieur pour tout ce qui concerne la conciliation. « Si les employeurs sont sensibilisés, ils seront plus ouverts. D’ailleurs, le fait qu’ils soient eux-mêmes parents est aussi un élément qui amène les supérieurs à être plus compréhensifs », explique Diane-Gabrielle Tremblay.

« Les gestionnaires ne sont pas toujours conscients de l’influence qu’ils ont sur la conciliation famille-travail. Leur attitude a un impact très important sur leur équipe. » Corinne Vachon-Croteau, directrice générale du Réseau pour un Québec Famille

« Comment reçoivent-ils les demandes de conciliation? Donnent-ils l’exemple? Disent-ils qu’ils utilisent eux-mêmes des mesures de conciliation famille-travail? Si oui, il y a plus de chances que leurs employés soient à l’aise de faire une demande », ajoute-t-elle.

« De plus, selon les organisations, il faut faire la promotion de modèles masculins positifs qui réussissent à la fois leur carrière et leur conciliation famille-travail », remarque Diane-Gabrielle Tremblay. Cela passe notamment par un changement dans les mécanismes de promotion et d’avancement de carrière pour que la participation à des mesures de conciliation ne soit pas considérée comme un obstacle à l’avancement professionnel des hommes. En effet, les pères craignent souvent que l’utilisation de mesures puisse nuire à leur carrière.

 

Un avantage concurrentiel pour les employeurs

Selon 88 % des pères interrogés dans le cadre du sondage, la mise en place de mesures de conciliation famille-travail a un effet positif sur leur satisfaction en tant qu’employé. Plus de 3 pères sur 5 seraient en effet prêts à changer d’emploi pour obtenir de meilleures mesures de conciliation famille-travail. 

Trois organisations sur quatre ont d’ailleurs vu des effets positifs des mesures de conciliation chez leurs employés. Ils ont observé, par exemple :

  • une satisfaction et une motivation accrue
  • une amélioration du climat de travail

Les employeurs reconnaissent donc que les mesures de conciliation sont une attente incontournable des employés et que ces mesures favorisent la rétention du personnel. « Dans un contexte de rareté de main-d’œuvre, les mesures de conciliation sont un avantage concurrentiel important dont peuvent profiter les organisations, remarque Diane-Gabrielle Tremblay. En l’absence de mesures, on risque de perdre ces employés. C’est un risque non négligeable. »

 

Pour aller plus loin

Sondage sur la conciliation famille-travail auprès des pères en emploi

Les employeurs québécois et la conciliation famille-travail

Contenu dans le même dossier

Le point
	La situation des pères et des hommes d'expression anglaise au Québec
15 juin 2022

La situation des pères et des hommes d'expression anglaise au Québec

Voir le contenu
Agir
	Promouvoir une approche coparentale au sein des milieux de pratique : quelques outils
15 juin 2022

Promouvoir une approche coparentale au sein des milieux de pratique : quelques outils

Voir le contenu
Agir
	Le comité des pères de l’organisme Cible Famille Brandon : innover pour mieux soutenir l’engagement paternel
15 juin 2022

Le comité des pères de l’organisme Cible Famille Brandon : innover pour mieux soutenir l’engagement paternel

Voir le contenu
Le point
	Un père sur sept a besoin d’aide
13 juin 2022

Un père sur sept a besoin d’aide

Voir le contenu
Le point
	La conciliation famille-travail chez les pères : où en sommes-nous?
13 juin 2022

La conciliation famille-travail chez les pères : où en sommes-nous?

Voir le contenu
Le point
	L’émergence d’un nouveau modèle de pères
10 juin 2022

L’émergence d’un nouveau modèle de pères

Voir le contenu
Agir
	Accompagner les pères, de l’annonce de la grossesse jusqu’à l’accouchement
8 juin 2022

Accompagner les pères, de l’annonce de la grossesse jusqu’à l’accouchement

Voir le contenu
Agir
	L’Étoile de Pacho : venir en aide aux pères d’enfants handicapés
8 juin 2022

L’Étoile de Pacho : venir en aide aux pères d’enfants handicapés

Voir le contenu
Agir
	La vulnérabilité chez les pères
8 juin 2022

La vulnérabilité chez les pères

Voir le contenu
Agir
	La bienveillance et l’accompagnement pour soutenir les pères immigrants
8 juin 2022

La bienveillance et l’accompagnement pour soutenir les pères immigrants

Voir le contenu
Le point
	Quelle est la perception des employeurs à l'égard du congé parental?
31 mars 2022

Quelle est la perception des employeurs à l'égard du congé parental?

Voir le contenu
Le point
	Devenir papa: les enjeux de la paternité en période périnatale
22 juin 2021

Devenir papa: les enjeux de la paternité en période périnatale

Voir le contenu
L'édito
	L'édito de Fannie : soutenir l’engagement des pères auprès de leur enfant dès les premières années de vie
14 juin 2021

L'édito de Fannie : soutenir l’engagement des pères auprès de leur enfant dès les premières années de vie

Voir le contenu
Crédits et références
	Crédits et remerciements
14 juin 2021

Crédits et remerciements

Voir le contenu
Le point
	Mille et une façons d'être père en 2021
13 juin 2021

Mille et une façons d'être père en 2021

Voir le contenu
Agir
	Innover pour mieux rejoindre les pères
13 juin 2021

Innover pour mieux rejoindre les pères

Voir la vidéo
Entendu
	Accueillir des pères immigrants
13 juin 2021

Accueillir des pères immigrants

Voir la vidéo
Agir
	Un nouveau projet-pilote pour aider les pères à mieux concilier famille, travail et études
10 juin 2021

Un nouveau projet-pilote pour aider les pères à mieux concilier famille, travail et études

Voir le contenu
Agir
	Soutenir l’engagement des pères à travers nos politiques publiques
2 juin 2021

Soutenir l’engagement des pères à travers nos politiques publiques

Voir le contenu
Le point
	Les congés de paternité au Québec 
1 juin 2021

Les congés de paternité au Québec 

Voir le contenu
Carte blanche
	Développer un nouveau « réflexe paternité »
1 juin 2021

Développer un nouveau « réflexe paternité »

Voir le contenu
Agir
	Le congé de paternité ailleurs dans le monde
26 mai 2021

Le congé de paternité ailleurs dans le monde

Voir le contenu
Entendu
	Pères et séparation : des services de soutien peu connus
26 mai 2021

Pères et séparation : des services de soutien peu connus

Voir le contenu
Le point
	L’engagement paternel : quels impacts sur le développement des tout-petits ?
25 mai 2021

L’engagement paternel : quels impacts sur le développement des tout-petits ?

Voir le contenu