Observatoire des tout-petits

28 février 2023

RQAP : vers un meilleur partage du congé parental

Le point
Par Kathleen Couillard

Bien que la popularité du congé de paternité n’est plus à démontrer, les pères sont encore peu nombreux à utiliser les semaines partageables du congé parental. De nouvelles dispositions de la loi ont toutefois modifié positivement les habitudes des parents au Québec, selon des données du Conseil de gestion de l’assurance parentale.

Le Régime québécois d’assurance parentale (RQAP) a vu le jour en 2006. Depuis ses débuts, le taux de participation des pères est en augmentation constante, passant de 56 % en 2006 à 72 % en 2019. « Nous avons connu une baisse lors de la COVID, admet Marie Gendron, PDG du Conseil de gestion de l’assurance parentale. Cependant, la courbe a maintenant repris sa montée. »

Le recours au RQAP par les pères est une bonne nouvelle puisque cela signifie qu’ils passent plus de temps à prendre soin de leur enfant seul.

Cela leur permet de créer des liens, ce qui favorise par la suite la longévité et la qualité de leur implication auprès de leur enfant » Marie Gendron, PDG du Conseil de gestion de l’assurance parentale

De plus, le congé de paternité exclusif aide les pères à développer leurs capacités parentales. Ainsi, selon un sondage réalisé auprès des prestataires du RQAP en 2021, 94 % des pères disent avoir confiance en leur capacité à procurer les soins de base à leur enfant et 93 % se considèrent familiers avec tout ce qui doit être fait à la maison pour s’occuper de leur enfant.

 

Encourager le partage

« Nous nous sommes toutefois rendu compte que les pères n’utilisaient pas les semaines partageables du congé parental », observe Marie Gendron. D’ailleurs, près de 4 pères québécois sur 10 croient que la majorité des semaines de prestations parentales partageables doit revenir à la mère. Ils sont aussi nombreux à penser que la décision de partager ou non les prestations parentales devrait être celle de la mère.

Ce sont des croyances qui perdurent et c’est là-dessus que nous voulons travailler, insiste Marie Gendron. En effet, la valorisation du père et son implication auprès de l’enfant passent par un meilleur partage du congé parental. »

De nouvelles mesures ont donc été instaurées en 2020. Par exemple, quatre semaines additionnelles de prestations partageables ont été ajoutées pour les familles où les deux parents utilisent chacun un minimum de 8 semaines de prestations parentales. « Cela signifie que le père a pris non seulement ses 5 semaines exclusives, mais aussi 8 semaines du congé parental pour un total de 13 semaines, » explique Marie Gendron.

Une exemption a également été mise en place pour permettre de cumuler un revenu de travail plus élevé en plus des prestations. « Les employeurs peuvent ainsi utiliser à temps partiel des employés qui reçoivent des prestations ou les travailleurs autonomes peuvent avoir un meilleur équilibre travail-famille », souligne Marie Gendron. Enfin, la période pendant laquelle les prestations peuvent être prises a été prolongée de 52 à 78 semaines.

 

Des incitatifs efficaces

Les données compilées par le Conseil de gestion de l’assurance parentale démontrent que ces mesures fonctionnent. Par exemple, en 2022, 19 % des familles pouvaient se prévaloir des 4 semaines de bonus parce que les deux parents utilisaient chacun un minimum de 8 semaines de prestations parentales. En 2020, cela aurait été le cas de seulement 8 % des familles.

« Il y a ainsi de plus en plus de parents qui partagent les semaines du congé parental », se réjouit Marie Gendron. Le nombre moyen de semaines prises par les pères est d’ailleurs passé de 9 à 10 avec la mise en place des nouvelles mesures.

Enfin, la proportion de parents ayant conservé leurs pleines prestations malgré le fait qu’ils recevaient aussi des revenus de travail est passée de 19 % en 2019 à 42 % en 2021. Cela favorise ainsi la sécurité financière des familles, souligne Marie Gendron.

 

Des bénéfices aussi pour les femmes

Selon Marie Gendron, favoriser l’implication du père grâce aux congés parentaux a également des avantages pour la mère.

Les mères peuvent rester sur le marché du travail si le père s’occupe aussi de l’enfant. » Marie Gendron

D’ailleurs, des données de Statistique Canada montrent qu’à partir de la mise en place de semaines exclusives pour les pères par le RQAP, l’augmentation de l’activité professionnelle des mères s’est accélérée. Une étude réalisée en 2020 a également démontré que les incidences négatives à long terme sur les salaires des mères à la suite d’un premier enfant sont nettement inférieures au Québec que dans le reste du Canada.

De plus, selon un sondage de 2022, environ 75 % des employeurs approuvent les nouvelles mesures instaurées en 2020.

Le RQAP est un rempart qui nous aide à franchir les différentes crises économiques. Le marché de l’emploi est très dynamique au Québec en raison de la présence des femmes et c’est grâce aux pères québécois. » Marie Gendron
Le Québec, un modèle

Avec la mise en place du RQAP, le taux de participation des pères québécois aux congés parentaux est passé de 28 % en 2005 à 56 % dès 2006 et a atteint 70 % en 2020. Pendant ce temps, dans le reste du Canada, ce taux est demeuré entre 9 et 12 % jusqu’en 2017. « Le régime d’assurance emploi canadien introduit ensuite n’a pas fait fluctuer cette courbe de façon importante, commente Marie Gendron. En 2020, ce taux était seulement de 20 %. L’écart persiste donc entre la réalité québécoise et la réalité canadienne. »

En matière d’aide à la famille et de responsabilités parentales, le Québec se classe même en 4e position dans un échantillon d’une cinquantaine de pays développés, selon une étude de l’UNICEF. « Le Québec est un leader en politique familiale, remarque Marie Gendron. L’accessibilité aux services de garde est un gros vecteur, mais nous sommes aussi parmi les plus généreux à travers le monde pour les congés parentaux. »

Par Kathleen Couillard

Titulaire d’une maîtrise en microbiologie, Kathleen Couillard œuvre comme journaliste scientifique depuis plus de 10 ans. Elle a également occupé le poste de conseillère au transfert des connaissances à l’Observatoire des tout-petits pendant deux ans et demi. Elle collabore maintenant avec différents médias dont l’Agence Science-Presse, Naître et grandir, L’Actualité et Protégez-Vous. Elle s’intéresse plus particulièrement à tout ce qui touche la santé, la famille et le développement des enfants.

Contenu dans le même dossier

Le point
	La coparentalité solidaire, clé d’une paternité épanouie
29 avril 2024

La coparentalité solidaire, clé d’une paternité épanouie

Voir le contenu
Le point
	Davantage de parents partagent le congé parental
5 décembre 2023

Davantage de parents partagent le congé parental

Voir le contenu
Entendu
	Passer d’une approche mère-enfant à une approche de coparentalité
14 juin 2023

Passer d’une approche mère-enfant à une approche de coparentalité

Voir le contenu
Agir
	Naissance d’un mouvement national pour l’engagement des pères, dès la grossesse
14 juin 2023

Naissance d’un mouvement national pour l’engagement des pères, dès la grossesse

Voir le contenu
Le point
	RQAP : vers un meilleur partage du congé parental
28 février 2023

RQAP : vers un meilleur partage du congé parental

Voir le contenu
Agir
	Renouvellement du Plan d’action ministériel en santé et bien-être des hommes (PAMSBEH)
27 février 2023

Renouvellement du Plan d’action ministériel en santé et bien-être des hommes (PAMSBEH)

Voir le contenu
Le point
	La situation des pères et des hommes d'expression anglaise au Québec
15 juin 2022

La situation des pères et des hommes d'expression anglaise au Québec

Voir le contenu
Agir
	Promouvoir une approche coparentale au sein des milieux de pratique : quelques outils
15 juin 2022

Promouvoir une approche coparentale au sein des milieux de pratique : quelques outils

Voir le contenu
Agir
	Le comité des pères de l’organisme Cible Famille Brandon : innover pour mieux soutenir l’engagement paternel
15 juin 2022

Le comité des pères de l’organisme Cible Famille Brandon : innover pour mieux soutenir l’engagement paternel

Voir le contenu
Le point
	Un père sur sept a besoin d’aide
13 juin 2022

Un père sur sept a besoin d’aide

Voir le contenu
Le point
	La conciliation famille-travail chez les pères : où en sommes-nous?
13 juin 2022

La conciliation famille-travail chez les pères : où en sommes-nous?

Voir le contenu
Le point
	L’émergence d’un nouveau modèle de pères
10 juin 2022

L’émergence d’un nouveau modèle de pères

Voir le contenu
Agir
	Accompagner les pères, de l’annonce de la grossesse jusqu’à l’accouchement
8 juin 2022

Accompagner les pères, de l’annonce de la grossesse jusqu’à l’accouchement

Voir le contenu
Agir
	L’Étoile de Pacho : venir en aide aux pères d’enfants handicapés
8 juin 2022

L’Étoile de Pacho : venir en aide aux pères d’enfants handicapés

Voir le contenu
Agir
	La vulnérabilité chez les pères
8 juin 2022

La vulnérabilité chez les pères

Voir le contenu
Agir
	La bienveillance et l’accompagnement pour soutenir les pères immigrants
8 juin 2022

La bienveillance et l’accompagnement pour soutenir les pères immigrants

Voir le contenu
Le point
	Quelle est la perception des employeurs à l'égard du congé parental?
31 mars 2022

Quelle est la perception des employeurs à l'égard du congé parental?

Voir le contenu
Le point
	Devenir papa: les enjeux de la paternité en période périnatale
22 juin 2021

Devenir papa: les enjeux de la paternité en période périnatale

Voir le contenu
L'édito
	L'édito de Fannie : soutenir l’engagement des pères auprès de leur enfant dès les premières années de vie
14 juin 2021

L'édito de Fannie : soutenir l’engagement des pères auprès de leur enfant dès les premières années de vie

Voir le contenu
Crédits et références
	Crédits et remerciements
14 juin 2021

Crédits et remerciements

Voir le contenu
Le point
	Mille et une façons d'être père en 2021
13 juin 2021

Mille et une façons d'être père en 2021

Voir le contenu
Agir
	Innover pour mieux rejoindre les pères
13 juin 2021

Innover pour mieux rejoindre les pères

Voir la vidéo
Entendu
	Accueillir des pères immigrants
13 juin 2021

Accueillir des pères immigrants

Voir la vidéo
Agir
	Un nouveau projet-pilote pour aider les pères à mieux concilier famille, travail et études
10 juin 2021

Un nouveau projet-pilote pour aider les pères à mieux concilier famille, travail et études

Voir le contenu
Agir
	Soutenir l’engagement des pères à travers nos politiques publiques
2 juin 2021

Soutenir l’engagement des pères à travers nos politiques publiques

Voir le contenu
Le point
	Les congés de paternité au Québec 
1 juin 2021

Les congés de paternité au Québec 

Voir le contenu
Carte blanche
	Développer un nouveau « réflexe paternité »
1 juin 2021

Développer un nouveau « réflexe paternité »

Voir le contenu
Agir
	Le congé de paternité ailleurs dans le monde
26 mai 2021

Le congé de paternité ailleurs dans le monde

Voir le contenu
Entendu
	Pères et séparation : des services de soutien peu connus
26 mai 2021

Pères et séparation : des services de soutien peu connus

Voir le contenu
Le point
	L’engagement paternel : quels impacts sur le développement des tout-petits ?
25 mai 2021

L’engagement paternel : quels impacts sur le développement des tout-petits ?

Voir le contenu