Observatoire des tout-petits

MenuAfficher le menu
ENEnglish
	La cinquième édition de la Grande semaine des tout-petits prend son envol
14 novembre 2020

La cinquième édition de la Grande semaine des tout-petits prend son envol

Un vaste mouvement se met en branle à l'occasion de la cinquième édition de la Grande semaine des tout-petits qui aura lieu du 15 au 21 novembre. Organisé par le Collectif petite enfance et né des efforts concertés de plusieurs acteurs mobilisés, l’événement a pour objectif de faire de la petite enfance une véritable priorité de société au Québec.

Des activités de mobilisation partout au Québec

Tout au long de la Grande semaine des tout-petits, de nombreuses activités, dont plusieurs en mode virtuel, seront organisées partout au Québec dans l'objectif de mobiliser les décideurs et la population. Les partenaires impliqués en petite enfance vont proposer différentes activités, entre autres dans les bibliothèques publiques, les maisons de la famille, les services de garde et les communautés autochtones. Enfin, quelques événements seront proposés par les organismes nationaux :

  • 17 novembre: Dévoilement du sondage sur les défis auxquels sont confrontés les parents et leurs enfants en période de pandémie, commandé par l'Observatoire des tout-petits;
  • 18 novembre: États généraux de la petite enfance à Montréal, organisés par Horizon 0-5;
  • 19 novembre: Événement virtuel - Collaborer avec les communautés d'expression anglaise pour le mieux-être des tout-petits!, organisé par le Réseau communautaire de santé et de services sociaux (CHSSN);
  • 20 novembre: Dévoilement des nouveautés du programme d'accréditation Municipalité amie des enfants (MAE)
« C'est prouvé, à court et long termes, les mesures collectives en petite enfance réduisent les coûts des services de santé, sociaux, éducatifs, et diminuent le décrochage scolaire. Voilà pourquoi nous avons tous un rôle à jouer auprès des tout-petits de 0 à 5 ans en leur offrant le filet social dont ils ont besoin pour mieux grandir et s'épanouir. On parle des parents, bien évidemment, mais il ne faut surtout pas négliger la contribution essentielle des éducateurs, des voisins, des employeurs, des services de proximité, des décideurs et de tous les citoyens engagés qui peuvent poser des gestes concrets et ont le pouvoir de faire une réelle différence. Puisque nos tout-petits sont les adultes de demain, il faut donner à chacun d'entre eux une chance égale de se réaliser pleinement et de devenir des adultes épanouis et engagés. Et c'est collectivement que nous pourrons y arriver! » - Elise Bonneville, directrice du Collectif petite enfance

Des ambassadeurs pour la cause de la petite enfance

Pour cette 5e édition, 17 ambassadeurs provenant de différents milieux ont accepté de joindre leur voix au mouvement :

  • Doreen Assaad, mairesse de la ville de Brossard
  • Caroline Biron, associée directrice, Woods s.e.n.c.r.l.
  • Kim Boutin, médaillée olympique, patinage de vitesse sur courte piste
  • Caroline Calvé, olympienne planche à neige, responsable du service aux athlètes et groupes d'entraînement, ESIM
  • Louise Deschatelets, comédienne et chroniqueuse
  • Martine Desjardins, directrice générale, Mouvement national des Québécoises et Québécois
  • Gabrielle Fontaine, comédienne
  • Michel Leblanc, président et chef de la direction, Chambre de commerce du Montréal métropolitain
  • Annie Lemieux, présidente, LSR GesDev
  • Jean-François Parenteau, maire de l'arrondissement de Verdun
  • Jamie Orchard, journaliste et fondatrice, The Second Act Project
  • Ghislain Picard, chef de l'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador
  • Kim St-Pierre, olympienne hockey, gestionnaire du développement des affaires BOKS Canada
  • Stéphanie Trudeau, vice-présidente exécutive - Québec, Énergir
  • Guillaume Vermette, clown humanitaire
  • Fabrice Vil, co-fondateur et président, Pour 3 Points, coach certifié en développement intégral et avocat
  • Dr Stanley Vollant, chirurgien, président Puamun Meshkenu

COVID-19 : Une édition particulièrement importante

Les stress liés à la pandémie s’accumulent au sein des familles. On peut penser, par exemple, aux effets possibles du masque sur le développement du langage, au stress qui affecte la santé mentale des parents et des enfants, au stress financier, à l'effritement du soutien social, aux défis liés à conciliation famille-travail complexifiés par le télétravail, au stress hors-norme vécu durant la grossesse, à l’amplification des facteurs de risque de maltraitance, aux problèmes de logement et à l'insécurité alimentaire. Les défis sont nombreux pour les tout-petits et leurs familles, particulièrement pour les plus vulnérables. C’est pourquoi il est d’autant plus important de mobiliser l’ensemble de la société à l’importance de se doter de mesures collectives favorables aux tout-petits et à leurs familles.

Lancement des résultats d’un sondage sur l’état des tout-petits et de leurs parents pendant la pandémie

La crise sanitaire sans précédent qui frappe le Québec a et continuera d’avoir des effets majeurs sur les tout-petits et leurs parents. Bien qu’elle ait notamment contribué à modifier favorablement le rythme de vie de plusieurs familles, la pandémie entraîne son lot de défis pour les parents. C’est notamment ce que révèlent les résultats d’un sondage réalisé par la firme Léger et rendu public par l’Observatoire des tout-petits dans le cadre de la Grande semaine des tout-petits. C’est pour vérifier comment se portaient les tout-petits et leur famille que l’OTP a souhaité prendre le pouls de la situation auprès des parents d’enfants de 0 à 5 ans pendant la deuxième vague de la COVID-19.

Vendredi 20 novembre - Journée mondiale de l'enfance

Les citoyens seront encouragés à se mobiliser, notamment le vendredi 20 novembre prochain, pour la Journée mondiale de l'enfance en arborant le carré-doudou, un carré de tissu symbolique rappelant celui d'une couverture pour enfant, portant le message que la petite enfance n'a rien de petit pour la société, c'est une priorité!

À propos du Collectif petite enfance

Le Collectif petite enfance est formé de 19 organismes membres nationaux - qui rallie des milliers de personnes œuvrant pour la petite enfance - qui partagent tous un objectif commun : faire de la petite enfance une priorité au Québec. Le Collectif se positionne comme porte-voix des mesures essentielles à mettre en place pour assurer l'avenir et le bien-être de chacun des tout-petits du Québec, du début de la grossesse à l'entrée à la maternelle.

Les 19 organismes membres nationaux du Collectif petite enfance: l'Association d'éducation Préscolaire du Québec, l'Association des bibliothèques publiques du Québec, l'Association des haltes-garderies communautaires du Québec, l'Association québécoise des centres de la petite enfance, la Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador, le Conseil québécois des services éducatifs à la petite enfance, l'Espace MUNI, la Fédération québécoise des organismes communautaires Famille, la Fondation Lucie et André Chagnon (Naître et grandir / Observatoire des tout-petits) , la Fondation Marie-Vincent, la Fondation Olo, les Instances régionales de concertation en petite enfance, l'Ordre des optométristes du Québec, le Regroupement des centres d'amitié autochtones du Québec, le Regroupement pour la Valorisation de la Paternité , le Réseau communautaire de santé et de services sociaux (CHSSN), le Réseau des Centres de Ressources Périnatales du Québec, le Réseau pour un Québec Famille et le Réseau québécois pour la réussite éducative.

Pour aller plus loin :

Pour en savoir plus sur la Grande semaine des tout-petits

Pour consulter les activités de la Grande semaine

Pour en savoir plus sur le Collectif petite enfance

 

 

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!