Observatoire des tout-petits

29 août 2018

Des notions d’éducation sexuelle dès la garderie

Partager :
	Des notions d’éducation sexuelle dès la garderie

Près de 1200 tout-petits du Québec seront sensibilisés à des notions d’éducation sexuelle dès cet autonome dans le cadre d’un projet pilote de la Fondation Marie-Vincent.

En 2015-2016, au Québec, la Direction de la Protection de la Jeunesse recevait 461 signalements pour abus sexuel (voir notre dossier sur la maltraitance). Si les cours d’éducation sexuelles sont au programme des écoles primaires et secondaires de la province dès cette rentrée scolaire, plusieurs ministères, partenaires de cette initiative, font le pari qu’il faut également outiller les tout-petits et tout ceux qui les entourent pour aspirer à une société qui protège efficacement ses enfants contre les abus sexuels.

Ainsi, en plus des enfants, quelques 300 intervenants en petite enfance, éducatrices en garderie, intervenants en milieu communautaire, gestionnaires de services de garde et enseignants de maternelle 4 et 5 ans, apprendront à parler des notions de frontières, des émotions, des relations égalitaires et du fait que les parties sexuelles ne devraient jamais faire partie d’un jeu comme le font souvent croire les agresseurs.

Le projet pilote sera déployé cet automne. Avenir d’enfant financera le déploiement dans 3 milieux :

  • Les réserves autochtones de Manawan (Lanaudière) et de Wemotaci (Mauricie) ;
  • Les quartiers multiculturels de Côte-des-neiges et de Parc-Extension ;
  • Les quartiers défavorisé et rural de Sacré-Cœur (Longueil) et de St-Rémi (Montérégie) ;

De plus, Le Secrétariat à la condition féminine rendra le programme accessible aux enfants de la nation innue de Natashquan (Côte-Nord) et le soutien financier de la Ville de Montréal permettra l’initiative dans le quartier St-Pierre (Lachine).

La Fondation Marie Vincent a pour but de prévenir la violence sexuelle chez les enfants en créant des programmes de prévention novateurs et écosystémiques et en offrant du soutien aux enfants et adolescents victimes de violences sexuelles et à leurs proches.

 

Pour en savoir plus

Fondation Marie Vincent

Lire l'article de La Presse