Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish
	Faits saillants du Grand rassemblement pour les tout-petits 2018
30 novembre 2018

Faits saillants du Grand rassemblement pour les tout-petits 2018

Les 20 et 21 novembre derniers, le Grand rassemblement pour les tout-petits réunissait près de 700 acteurs œuvrant pour le bien-être des tout-petits. Moment phare de la programmation de la 3ème Grande semaine des tout-petits, cet événement d’envergure se tenait dans la ville de Québec et poursuivait les objectifs suivants :

  • Faire état des avancées et des défis liés à la petite enfance au Québec.
  • Partager des stratégies mises en œuvre pour générer des changements durables.
  • S’engager collectivement dans la poursuite du mouvement en faveur de la petite enfance.

Les avancées

Les participants, issus d’organismes autant que des divers paliers du gouvernement, ou encore représentants des Premières Nations, chercheurs et experts de la petite enfance, ont pu souligner les avancées suivantes en matière de bien-être des tout-petits à travers la province :

  • Excellente concertation tant au niveau local qu’au niveau régional entre les nombreux partenaires de la petite enfance.
  • Amélioration des environnements bâtis ; les villes de la province sont de plus en plus nombreuses à se munir de politiques familiales. Les municipalités prennent également davantage en considération les besoins des familles pour façonner des espaces publics accueillants.

Les aspects à améliorer

  • Le stress des parents qui travaillent de plus en plus et trouvent difficile de concilier famille et travail. Les tout-petits ressentent également les contrecoups de ce stress : ils sont plus anxieux, plus émotifs et plus hyperactifs que leurs prédécesseurs.
  • Le stress vécu pendant la grossesse devrait faire l’objet de plus de recherches puisqu’il peut également avoir des effets significatifs sur le développement jusqu’à tard dans la vie des adultes.

Les défis à relever

La question des tout-petits relevant à la fois du ministère de la Santé et des Services sociaux, du ministère de la Famille et du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, le défi principal, selon les organisateurs de l'événement, sera de trouver le moyen de briser les silos pour que ces entités, les municipalités et les quelque 3590 partenaires en petite enfance de la province puissent travailler ensemble à améliorer le bien-être et le développement de nos tout-petits.

Consulter le site du Grand Rassemblement

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!