Observatoire des tout-petits

MenuAfficher le menu
ENEnglish
Portrait des politiques publiques 2021

Les tout-petits des Premiers Peuples au Québec

Dans cette section :

  • Qui sont les tout-petits des Premiers Peuples?
  • La réalité des tout-petits des Premières nations au Québec
  • La réalité des tout-petits autochtones en milieu urbain
  • Les principales politiques publiques en place au Québec pour les tout-petits des Premiers Peuples

L’Observatoire des tout-petits a souhaité intégrer à son Portrait sur les politiques publiques un chapitre consacré entièrement aux jeunes enfants des Premiers Peuples. Notre collaboration avec la Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador (CSSSPNQL) et avec le Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec (RCAAQ) nous a permis de rassembler un certain nombre d’informations que nous avons le plaisir de partager avec vous ici. Nous remercions la CSSSPNQL et le RCAAQ de leur généreuse contribution.

Extrait de la section

Cette section du Portrait de l’Observatoire des tout-petits est consacrée à la réalité des tout-petits autochtones. Elle se penche d’abord sur la réalité de deux groupes spécifiques: les tout-petits des premières Nations qui vivent dans leur communauté et les tout-petits autochtones qui vivent en milieu urbain. Cette section aborde ensuite les grandes politiques publiques en place, communes à l’ensemble des enfants des Premiers Peuples.

Qui sont les tout-petits des Premiers Peuples?

Au Québec, il existe 11 Premiers Peuples, à savoir les Inuit et les 10 Premières Nations. Ces 10 Premières Nations sont les nations abénakise, algonquine, atikamekw, crie, huronne-wendat, innue, malécite, mi’gmaq, mohawk et naskapie. Sur le plan juridique, les Inuit se distinguent des Premières Nations par le fait qu’ils ne sont pas assujettis à la Loi sur les Indiens.

Les personnes appartenant à chacune des Premières Nations ou aux Inuit ne sont pas nécessairement regroupées géographiquement. Elles peuvent vivre dans différentes communautés ou en milieu urbain. À titre d’exemple, il existe au Québec neuf communautés innues, qui sont réparties le long de la rive nord du fleuve Saint-Laurent, sur la Côte-Nord et au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Au Québec, la population autochtone (Premières Nations et Inuit) s’élève à 110 000 personnes approximativement, soit environ 95 000 membres des Premières Nations et 14 000 Inuit, ce qui représente 1,4 % de la population de la province.

Les tout-petits autochtones, tout comme l’ensemble des enfants au Québec, font face à certains défis. Ces défis sont parfois similaires, parfois différents de ceux vécus par les enfants allochtones. Selon une recherche du Centre canadien de politiques alternatives (CCPA), les enfants autochtones sont parmi les plus marginalisés et les plus défavorisés économiquement au Canada, et ce, peu importe le lieu de résidence.

En effet, les données du recensement de 2016 révèlent que 47% des enfants des Premières Nations et 25% des enfants inuit vivent dans la pauvreté au Canada, tandis que le taux de pauvreté infantile est de 17,6% pour l’ensemble des enfants canadiens.


Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!