Observatoire des tout-petits

Portrait des politiques publiques 2021

Faits saillants

Dans cette section :

  • Des politiques publiques importantes pour le développement et le bien-être des tout-petits
  • Des défis restent à relever
  • Il est possible de faire mieux
  • Des inégalités qui persistent
  • Pour la suite des choses
  • Contexte entourant la production du Portrait

Extrait des faits saillants

Les politiques publiques sont des gestes stratégiques que les gouvernements posent afin d’atténuer certains problèmes de société (la pauvreté par exemple) ou afin d’accentuer des phénomènes jugés souhaitables (comme l’adoption de saines habitudes de vie). Ces actions ont pour but ultime d’améliorer la qualité de vie de la population. La mise en œuvre de celles-ci peut être assumée par divers acteurs gouvernementaux, publics, privés ou communautaires.

Des politiques publiques importantes pour le développement et le bien-être des tout-petits

Ce Portrait de l’Observatoire des tout-petits démontre qu’il existe au Québec plusieurs politiques publiques qui peuvent avoir des répercussions positives sur le bien-être et le développement des tout-petits ainsi que sur la qualité de vie de leurs familles. Ces politiques sont élaborées et adoptées par le gouvernement du Canada, le gouvernement du Québec et les municipalités. Parmi ces politiques, certaines visent directement le bien-être ou le développement de l’enfant, alors que d’autres visent à soutenir leurs parents ou à améliorer les conditions de vie des familles.

Des politiques qui visent directement le bien-être et le développement des tout-petits

Par exemple, le réseau des services de garde subventionnés contribue au développement des tout-petits en leur offrant une stimulation complémentaire à celle des parents.

Des politiques qui soutiennent les parents

Par exemple, le programme de Services intégrés en périnatalité et pour la petite enfance (SIPPE) vise notamment à apporter une forme de soutien social aux parents et à faciliter leur accès aux services sociaux et de santé.

Des politiques qui améliorent les conditions de vie des tout-petits et de leur famille

Par exemple, le programme AccèsLogis Québec soutient les familles vulnérables en créant et en offrant en location des logements de qualité et abordables.

Les politiques publiques prises individuellement ne peuvent suffire. C’est la somme des politiques, cohérentes entre elles et actualisées dans une vision intégrée tenant compte du continuum de développement de l’enfant, qui est la plus susceptible d’assurer l’égalité des chances aux tout-petits.

Des études démontrent bien comment les politiques mises en œuvre au Québec ont eu des répercussions tangibles sur les enfants, leurs familles ou leurs conditions de vie.

Par exemple, en 1995, alors que le congé de paternité n’existait pas encore, 4,2 % des pères utilisaient une portion du congé parental.

En 2017, c’est 80 % des pères qui utilisent le congé parental.

Le Portrait permet aussi de constater que des défis demeurent, notamment en ce qui a trait à la mise en oeuvre de certaines politiques publiques.


Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!