Observatoire des tout-petits

MenuAfficher le menu
ENEnglish
	Une Charte municipale pour prévenir la maltraitance et promouvoir la protection des enfants
15 avril 2021

Une Charte municipale pour prévenir la maltraitance et promouvoir la protection des enfants

La municipalité de Fortierville, en collaboration avec la Fédération québécoise des municipalités et Espace MUNI, vient de lancer la Charte municipale pour la protection de l’enfant. Cette initiative vise à favoriser la mise en place de moyens qui pourront contribuer à la protection des enfants et leur offrir un environnement sain et sécuritaire.

Avec cette charte, la municipalité de Fortierville a souhaité souligner la mémoire d’Aurore Gagnon, connue sous le nom « d’enfant martyr », pour commémorer le centième anniversaire de son décès. Ce triste événement a ainsi été transformé par la municipalité en levier pour mieux protéger les enfants.

«Nous lançons l’appel à toutes les municipalités du Québec afin qu’elles adhèrent au mouvement et aux valeurs de bienveillance et qu’elles s’engagent envers la protection des enfants en adoptant la présente Charte municipale pour la protection de l’enfant.» - Julie Pressé, mairesse de Fortierville

Ainsi, les municipalités du Québec sont invitées à :

1- Offrir un milieu de vie sécuritaire pour tous les enfants:

  • Mettre en place des actions pour accroître le sentiment de sécurité des enfants dans les lieux publics.
  • Favoriser la mise en place de lieux protecteurs ou de processus d’accueil et d’intervention pour des enfants réclamant du secours.

2- Reconnaître aux enfants le droit d’être entendus:

  • Reconnaître les enfants en tant que citoyens à part entière
  • Favoriser la mise en place d’espaces de consultation accessibles et adaptés aux enfants de tous âges.

3- Poser des gestes de sensibilisation:

  • Informer les citoyens des signes de maltraitance pour les sensibiliser à exercer un rôle de vigilance.
  • Publiciser régulièrement la liste des ressources sur le territoire offrant des services aux familles et aux enfants.

4- Poser des gestes de soutien:

  • Soutenir les initiatives du milieu contribuant au développement et à l’épanouissement des enfants.
  • Valoriser le vivre-ensemble et l’entraide, et ce, au moyen d’événements rassembleurs favorisant l’inclusion et la participation sociale.

La Charte propose aussi plusieurs initiatives inspirantes afin d’accompagner les municipalités qui souhaiteraient s’engager auprès de leurs petits citoyens.

En voici quelques-unes :

  • Adhérer à l’approche Voisins solidaires afin de développer la cordialité et l’entraide entre les générations et engendrer des effets bénéfiques sur la santé, la sécurité, le tissu social et la vitalité communautaire
  • Mettre en place un budget participatif réservé à des projets par et pour les enfants et désigner une personne responsable de représenter les enfants au sein du conseil municipal
  • Distribuer un guide de ressources municipales et communautaires dans les foyers (par le biais des écoles, des bibliothèques, etc.) et lors d’événements organisés par la municipalité (fêtes de voisins, Noël, etc.)
  • Utiliser les différents canaux de communication de la municipalité (site web, page Facebook, journal municipal, panneaux, etc.) afin de faire connaître les ressources disponibles
  • Adopter une politique de reconnaissance et de soutien des organismes et des partenaires et conclure des ententes de service avec les municipalités voisines pour bonifier l’offre de services (sport, bibliothèque, culture, infrastructure, etc.)
  • Créer des lieux de rassemblement conviviaux afin de faciliter les échanges informels entre voisins, les interactions entre les enfants et développer un fort sens de la communauté.
Encadré : Des réactions positives des décideurs provinciaux

« Nos villes et nos municipalités sont des milieux de vie pour les familles, pour les aînés et pour les enfants qui y habitent. En tant que ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, et même en tant que mère et grand-mère, je salue l'initiative de Fortierville, d'Espace MUNI et de la FQM. J'invite d'ailleurs les municipalités de toutes les régions du Québec à adhérer à cette Charte. » - Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l'Habitation

« Le lancement de la Charte municipale pour la protection de l'enfant souligne à quel point l'enfance doit être protégée. Comme ministre de la Famille, mais surtout comme papa de deux garçons, je trouve primordial que tous ensemble nous fassions preuve de vigilance et de compassion pour soutenir nos enfants et prévenir les cas d'abus. Je tiens à saluer l'ensemble des partenaires de la petite enfance qui font un travail exceptionnel. Tout ce qui peut éventuellement favoriser le bien-être des tout-petits doit être encouragé sans réserve. » - Mathieu Lacombe, ministre de la Famille

« La Charte qui est lancée aujourd'hui est une formidable initiative, qui nous rappelle l'importance d'unir nos forces afin que tous les enfants du Québec soient en sécurité. Collectivement, nous avons le devoir et le pouvoir de changer les choses. Il faut redoubler de vigilance pour assurer le bien-être de nos enfants. » - Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services Sociaux

Une campagne de bienveillance présentée en primeur

Lors de du lancement de la Charte municipale pour la protection de l’enfant, le ministre Lionel Carmant a également présenté, en primeur, la nouvelle campagne publicitaire gouvernementale sur la bienveillance envers les enfants. Les Québécois sont appelés à être attentifs aux enfants qu'ils côtoient, afin de prévenir des situations malheureuses. », a ajouté le ministre.

La campagne publicitaire sera lancée et diffusée partout au Québec dans les prochaines semaines.

Pour aller plus loin

Notre dossier web sur la prévention de la maltraitance et la commission Laurent

Notre dossier Violence et maltraitance: Les tout-petits québécois sont-ils à l'abri?

Par Elise Tardif-Turcotte

 

 

 

 

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!