Observatoire des tout-petits

	Un revenu minimum garanti permettrait de réduire la pauvreté de moitié, selon un rapport
12 avril 2021

Un revenu minimum garanti permettrait de réduire la pauvreté de moitié, selon un rapport

Un rapport du Directeur parlementaire du budget déposé cette semaine montre qu’un revenu minimum garanti de 16 989 $ par année par personne réduirait de 49 % le nombre de personnes vivant sous le seuil de la pauvreté au Canada. L’effet serait encore plus important au Québec et permettrait de diminuer le taux de pauvreté de 60%.

Le rapport se base sur un projet pilote réalisé en 2017, en Ontario, qui avait alors octroyé 16 989$ pour une personne seule et 24 027$ pour un couple. Ce montant correspondait à 75% du seuil de faible revenu établi par Statistiques Canada.

Des millions de Canadiens bénéficieraient d’une telle mesure

Environ 16% des Canadiens verraient leur revenu net augmenter de 8 227$, en moyenne, avec l’instauration d’un revenu minimum garanti de 16 989$. Il s’agit d’une augmentation d’environ 50%. À cause de l’abolition de nombreux programmes comme l’aide sociale et les crédits d’impôt, remplacés par le revenu minimum garanti, les contribuables plus aisés verraient leur revenu disponible diminuer d’environ 5%, en moyenne.

Pauvreté et bien-être des enfants

Des études révèlent que les enfants qui grandissent dans des ménages à faible revenu sont plus susceptibles d’être vulnérables lors de leur entrée à l’école et d'avoir un rendement scolaire plus faible, en moyenne, en première année.

En 2016, au Québec, 13,9% des enfants de 0 à 5 ans vivaient dans une famille à faible revenu. Cela représente environ 75 000 tout-petits.

Pour aller plus loin

Notre portrait Dans quels environnements grandissent les tout-petits du Québec?

COVID-19 et pauvreté : le Québec se mobilise pour protéger les familles vulnérables

Par Elise Tardif-Turcotte

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!