Observatoire des tout-petits

MenuAfficher le menu
ENEnglish
	Un rapport sur la perception des inégalités au Québec
8 mars 2021

Un rapport sur la perception des inégalités au Québec

L’Observatoire québécois des inégalités vient de publier un rapport qui vise à mieux comprendre la perception que la population du Québec se fait des inégalités de revenus et des inégalités sociales de santé.

Plusieurs études en provenance de l’Europe et de l’Amérique du Nord semblent s’accorder sur le fait que les inégalités sont un enjeu important pour une majorité de la population. Les inégalités et leurs effets sont aussi, selon l’organisme, perçus différemment par les divers groupes qui composent la société. Le rapport de l’Observatoire québécois des inégalités se penche sur la situation spécifique au Québec. Un rapport distinct a aussi été produit afin d’isoler les questions spécifiques à la pandémie.

La perception des inégalités de revenus au Québec 

Les inégalités de revenus étudiées sont celles survenant entre différents groupes sociaux, notamment entre les femmes et les hommes, entre les personnes racisées et les personnes non racisées, entre les générations, et entre les moins nantis, la classe moyenne et les mieux nantis.

Voici quelques faits saillants: 

  • 71% des Québécois croient que la pandémie a eu pour effet d’augmenter les inégalités de revenus au Québec, alors que 9% des Québécois croient plutôt qu’elles ont diminué;
  • 8% croient que la pandémie n’a eu aucun effet;
  • 40% de la population croit que les inégalités de revenus augmenteront dans les 5 prochaines années, alors que 15% croit plutôt qu’elles diminueront;
  • 52% de la population croit que les inégalités n’ont pas changé entre les hommes et les femmes, alors que les femmes ont été plus nombreuses à perdre leur emploi et plus susceptibles de réduire leurs heures de travail afin de prendre soin des enfants pendant la première vague. 

La perception des inégalités sociales de santé au Québec

Les inégalités sociales de santé correspondent à des inégalités de santé évitables (écart d’espérance de vie, mortalité prématurée, lésions professionnelles, diabète, santé mentale, etc.) selon la position sociale (le revenu, la scolarité, l’appartenance ethnique, le genre, la structure familiale, l’emploi ou la défavorisation sociale ou matérielle).

Voici quelques faits saillants :

  • 58% de la population québécoise pense qu’il y a un lien entre la pandémie de la COVID-19 et les inégalités sociales de santé. 24% de la population québécoise pense qu’il n’existe pas de lien;
  • 37% de la population croit que les inégalités sociales de santé augmenteront dans les 5 prochaines années, alors que 35% croit qu’elles resteront stables.

Pour aller plus loin

Faits saillants du rapport

Site web de L’Observatoire québécois des inégalités

Par Elise Tardif-Turcotte

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!