Observatoire des tout-petits

	Un financement pour relancer la garde en milieu familial
7 juin 2021

Un financement pour relancer la garde en milieu familial

Le gouvernement vient d’annoncer des mesures totalisant 200 M$ au cours des cinq prochaines années pour relancer la garde en milieu familial et favoriser la création de places pour répondre aux besoins des familles.

Le ministre de la Famille, M. Mathieu Lacombe, a ainsi annoncé plusieurs mesures qui pourraient créer des milliers de places supplémentaires. Les mesures visent aussi à freiner la fermeture de plusieurs services de garde en milieu familial.

Voici les mesures annoncées, en bref :

  • Un incitatif financier de 3 500$ sera offert aux personnes qui veulent devenir responsables d’un service de garde en milieu familial (RSG). Ce montant servira à l’achat d’équipement et à soutenir les personnes ayant déposé une demande de reconnaissance et qui s’engage à offrir le service pendant au moins un an.
  • Un soutien financier pouvant atteindre 6 000$ sera offert aux RSG qui offriront 9 places pour, entre autres, engager une personne assistante.
  • Un montant forfaitaire annuel de 3 000$ sera versé pendant les deux prochaines années aux RSG ayant maintenu leur reconnaissance pour au moins 6 places subventionnées durant une année complète d’ouverture.

D’autres mesures ont été annoncées, dont des allègements administratifs, législatifs et réglementaires. Aussi, les enfants de la responsable d’un service de garde en milieu familial, ou de son assistante, qui sont âgés de 9 ans et moins et qui fréquentent l'école n'ont plus à être comptabilisés dans le ratio s'ils sont présents pour de courtes périodes. 

«La fermeture de nombreux milieux familiaux depuis 2014 a fragilisé l'offre en services de garde pour les familles du Québec. Aujourd'hui, il s'agit d'une relance majeure et jamais vue de la garde en milieu familial. Je veux dire aux milliers de femmes et aux hommes qui accueillent des enfants dans leur maison : je vous ai entendus. Ce sont des mesures concrètes qui vont vous faciliter la vie. J'ai aussi envie de dire aux parents que ces mesures permettront de créer des places subventionnées de qualité rapidement. En cette semaine des services de garde et des milieux familiaux, pour moi, le plus beau des mercis est de travailler concrètement à stabiliser le réseau et l'annonce d'aujourd'hui est un pas de plus très important en ce sens.» - Mathieu Lacombe, ministre de la Famille 

Une situation difficile

Le nombre de garderies en milieu familial, déjà en déclin avant la pandémie de COVID-19, continue de baisser. À la fin de l’année 2020, le Québec comptait 11 226 garderies en milieu familial, contre 12 340 à la même date en 2019. Concrètement, 1929 responsables de services de garde en milieu familial ont mis un terme à leur reconnaissance ministérielle (15,6%). Avec 815 services de garde qui ont obtenu un nouveau permis durant l’année, le Québec compte une diminution nette de 9% du nombre de services de garde en milieu familial en un an. 

Quelques réactions à l’annonce du ministre de la Famille

 
«La FSSS salue l'annonce faite par le ministre de la Famille, M. Mathieu Lacombe. Nous ne pouvons que constater que nos échanges et représentations politiques des derniers mois ont porté fruit. Nous pensons que cette annonce marquera un tournant, qu'elle encouragera les responsables de service de garde en milieu familial et améliorera l'accessibilité pour les parents qui en ont grandement besoin.» - Lucie Longchamps, vice-présidente de la FSSS-CSN

«L'annonce d'aujourd'hui est une grande avancée pour les intervenantes en milieu familial. Avec ces mesures, le ministre démontre qu'il a entendu notre appel et pose des gestes concrets afin de valoriser le métier de responsable en milieu familial. C'est un grand pas pour recruter de nouvelles intervenantes, mais c'est aussi une reconnaissance pour toutes celles qui se dévouent chaque jour au développement de nos tout-petits depuis de nombreuses années. Les milieux familiaux sont au cœur de l'avenir de notre réseau et nous devons continuer à travailler ensemble pour les valoriser.» - Valérie Grenon, présidente de la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ)

«Cette annonce lance un bon signal comme quoi le gouvernement reconnaît l'importance des services éducatifs en milieu familial régis de façon à répondre aux besoins des enfants et des familles. Ces premiers incitatifs devraient permettre de favoriser le développement et la pérennité de l'offre de services éducatifs sur le territoire québécois.» - Geneviève Bélisle, directrice générale de l'AQCPE

«Ça fait quelques mois qu'Espace MUNI et ses membres (municipalités) travaillent avec le ministère de la Famille, l'UMQ et la FQM pour trouver des solutions face au manque de places en garderie. Avant même de parler de relance économique, les municipalités ressentaient assez fortement les conséquences du manque de places sur leur développement économique. Quand on pousse pour le développement de places en milieu familial, on rend possible le développement de places rapidement et ça répond à un besoin urgent des municipalités et MRC.» - Doreen Assaad, présidente d'Espace MUNI et mairesse de Brossard.

Pour aller plus loin

Communiqué du Ministère de la Famille

Réaction d’Espace MUNI

Par Elise Tardif-Turcotte

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!