Observatoire des tout-petits

MenuAfficher le menu
ENEnglish
	Lire, parler et chanter aux enfants: un gage de santé
1 mars 2021

Lire, parler et chanter aux enfants: un gage de santé

Dès la naissance, un bébé profite grandement de tout mot ou parole qui lui est chanté, lu ou récité. Ce type d’échange favorise l’alphabétisation précoce, reconnue pour avoir des effets positifs sur la santé familiale, relationnelle et socioaffective.

C’est là l’avis de la Société canadienne de pédiatrie (SCP), énoncé fin janvier dans un document de principes. Par ce document, la SCP souhaite encourager les médecins, le personnel du milieu de la santé et tous les dispensateurs de soins aux enfants à sensibiliser les parents à l’importance de lire, de parler et de chanter quotidiennement aux bébés.

Qu’est-ce que l’alphabétisation précoce?

Aussi appelée alphabétisation émergente, elle se développe chez les tout-petits quand les adultes (parents, grands-parents ou adultes) lisent, parlent ou chantent. Elle désigne les habiletés, les interprétations et les attitudes adoptées par les enfants avant qu’ils soient en mesure de lire et d’écrire.

L’alphabétisation précoce a un plus grand impact sur la trajectoire de vie que la profession ou le revenu des parents, stipule le document de principes. Et ses répercussions bénéfiques vont au-delà d’inculquer l’amour de la lecture, de favoriser la réussite scolaire ou de maîtriser une langue; les liens socioaffectifs entre l’enfant et le parent en sont aussi bonifiés.

Parmi ceux-ci se trouvent, par exemple, l’attachement sécurisant entre la mère et le bébé par la lecture partagée et chaleureuse de livres. Une lecture fréquente aide à maintenir l’attention du tout-petit et à stimuler ses comportements sociaux, indique le document de principes de la SCP.

Les effets des activités d’alphabétisation précoce sont, par ailleurs, bénéfiques sur les bébés peu importe la langue et les aptitudes de l’adulte.

L'AEPQ en faveur, avec quelques nuances

« Nous sommes très favorables à ce qui est énoncé dans ce document de principes. Nous préférons toutefois le terme ‘émergence de l’écrit’, tel qu’utilisé par les auteures d’ici et qui est répandu dans les écrits francophones à ce sujet. Il est important, dès la petite enfance, que l’enfant soit en contact avec l’écrit, qu’on lui raconte des histoires, qu’il manipule des livres et qu’il voit son ou ses parents en position de lecture. Il faut favoriser tous les contextes de vie pour encourager la lecture et sensibiliser les enfants aux codes qui l’entourent, sans nécessairement forcer l’apprentissage des lettres et des chiffres. Il ne faut donc pas confondre ‘intervention précoce’ de l’’émergence de l’écrit’.» – Maryse Rondeau, présidente de l’Association d’éducation préscolaire du Québec

Quels sont les bienfaits de l’alphabétisation précoce?

  • Elle influence le développement du cerveau grâce aux interactions « service-retour » (ou tour de paroles), autrement dit quand l’adulte répond aux babillages du bébé. Ces échanges hâtifs favorisent le développement du langage et les compétences en littératie (capacité à lire, à comprendre et à utiliser l’information écrite au quotidien). À noter qu’entre 18 et 24 mois, particulièrement, le tour de parole lors de conversations contribue à l’apprentissage d’une langue.
  • Elle prépare, avant l’âge de trois ans, à l’apprentissage de la lecture et de l’écriture, vecteurs de réussite scolaire.
  • Au-delà du cadre socioéconomique ou des facultés intellectuelles, certaines habiletés précoces, comme connaître l’alphabet ou écrire son nom, sont une indication de l’alphabétisation plus tard. Autre exemple: un enfant de moins de quatre ans qui entend et raconte des histoires est non seulement plus enclin à vouloir apprendre à lire mais il aura plus de facilité à le faire.
  • Finalement, les chansons encouragent le développement précoce du langage, et cela est plus marqué avant l’âge de deux ans. Chanter permet d’accroître l’attention du tout-petit. Les rimes et les rythmes stimulent plus un bébé que le discours ou le récit.

Quelles activités privilégier?

  • Faire la lecture d’un livre à voix haute. Relier les détails de l’histoire à la réalité de l’enfant.
  • Réciter des comptines et des chansons. Reprendre les mêmes comptines et chansons aide les enfants à se les approprier et les apprendre.
  • Regarder et commenter des images. Inviter l’enfant à imiter l’action représentée.
  • Faire des jeux de mains et des jeux de doigts associés aux chansons et des comptines. Les paroles, les gestes et les mouvements combinés captivent plus les enfants et les aident à développer leur créativité et leur capacité expressive.
  • Raconter des histoires personnelles. Reparler d’expériences communes entre l’adulte et l’enfant (une sortie au parc, par exemple) permet aux enfants de séquencer les événements, d’organiser une histoire autour de personnages, et de conceptualiser le temps et l’espace.
Soutenir le développement du langage en impliquant les parents

« Je ne suis pas certaine de l’utilisation du terme ‘alphabétisation précoce’, qui est associé à l’apprentissage des lettres et des chiffres. Ce terme n’est pas très parlant pour les parents. Je préfère dire qu’il est important de soutenir le développement du langage des enfants. Il est très important de sensibiliser les parents à la littératie, dès la naissance de l’enfant, en parlant, en lisant, en chantant ou en récitant des comptines. Cela renforce la relation et favorise l’attachement. Il faut rappeler aux parents que les bébés absorbent tout et qu’on doit les stimuler par notre présence, notre sensibilité et par des expériences variées. » – Christa Japel, psychologue et professeure au Département d’éducation et formation spécialisées de l’Université du Québec à Montréal

Pour aller plus loin

https://alphabetisationdesenfants.ca/

Document de principes sur la promotion de l’alphabétisation précoce dans le milieu de la santé 

Livres pour les 1 à 6 ans recommandés par la SCP

Projet sur l’alphabétisation à l’Hôpital de Montréal pour enfants 

Par Maude Goyer

 

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!