Observatoire des tout-petits

	Kids Count Data Book 2021 : des données encourageantes, mais encore du travail à faire
16 août 2021

Kids Count Data Book 2021 : des données encourageantes, mais encore du travail à faire

L’édition 2021 du Kids Count Data Book, publié par The Annie E. Casey Foundation, a été publiée le 21 juin dernier. Ce rapport dévoile les données les plus récentes disponibles et dresse le portrait du bien-être général des tout-petits des États-Unis.

Depuis 1990, la Fondation Casey classe annuellement le bien-être général des enfants en utilisant un index de quatre indicateurs clés : le bien-être économique, l’éducation, la santé et la famille et sa communauté. Chaque domaine comprend quatre indicateurs, pour un total de 16, qui permettent de mesurer l'état du bien-être des enfants aux États-Unis.

Cette plus récente édition du Data Book souhaite comparer les données de 2010 avec celles de 2019 et ainsi fournir une image du bien-être des enfants avant la pandémie de COVID-19. Les auteurs précisent que la crise sanitaire a sans doute eu un effet sur le bien-être des enfants aux États-Unis et soulignent que les données post-pandémiques rendues disponibles seront mises à jour régulièrement sur le tableau de bord de Kids Count.

Des données encourageantes, mais il y a encore du travail à faire

Les données de la dernière décennie révèlent des tendances encourageantes par rapport au bien-être des enfants américains, avec des améliorations pour 11 des 16 indicateurs mesurés par le Kids Count Data Book. Des progrès sont observés dans le domaine du bien-être économique, mais les résultats sont mitigés en santé, en éducation et dans le domaine de la famille et de la communauté. Les auteurs du rapport nomment également des inégalités raciales systémiques et persistantes.

Voici quelques faits saillants présentés dans le rapport :

  • La proportion d’enfants vivant dans une situation de pauvreté est passée de 22 % en 2010 à 17 % en 2019 ;
  • La proportion d’enfants dont les parents vivent de l’insécurité d’emploi est passée de 33 % en 2010 à 26 % en 2019 ;
  • La proportion d’enfants dont les parents consacrent une grande partie de leur revenu au logement est passée de 41 % en 2010 à 30 % en 2019 ;
  • La proportion de naissances de faible poids est passée de 8,1 % en 2010 à 8,3 % en 2019 ;
  • La proportion d’enfants qui n’ont pas d’assurance maladie est passée de 8 % en 2010 à 6 % en 2019 ;
  • La proportion de familles monoparentales est demeurée stable à 34 % entre 2010 et 2019 ;
  • La proportion de familles dont le (traduction libre de household head) n’a pas terminé ses études secondaires est passée de 15 % en 2010 à 12 % en 2019 ;
  • La proposition d’enfants vivant dans des quartiers pauvres est passée de 13 % en 2010 à 9 % en 2019 ;

 

Pour aller plus loin

Consulter le Kids Count Data Book 2021

Consulter le Portrait des tout-petits 2019 : Dans quels environnements grandissent les tout-petits du Québec?

 

Par Elise Tardif-Turcotte

 

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!