Observatoire des tout-petits

	Une trousse virtuelle à l'intention du personnel en CPE pour protéger les enfants de victimes de violence conjugale
11 décembre 2020

Une trousse virtuelle à l'intention du personnel en CPE pour protéger les enfants de victimes de violence conjugale

Pour lutter contre la violence conjugale et protéger les victimes et leurs enfants, le gouvernement a dévoilé un nouveau plan d’action et un investissement de 180 millions de dollars. Une trousse spéciale sera élaborée pour les CPE afin d’outiller le personnel des services éducatifs à la petite enfance.  

Le Plan d'action spécifique pour prévenir les situations de violence conjugale à haut risque de dangerosité et accroître la sécurité des victimes 2020-2025 a été présenté le 3 décembre par la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest. 

Voici quelques-unes des mesures annoncées : 

  • Le rehaussement du financement des maisons d'hébergement d'urgence pour les femmes et les enfants en contexte de violence conjugale; 
  • La bonification du budget du Programme d'amélioration des maisons d'hébergement; 
  • La consolidation des cellules d'intervention rapide servant à assurer un suivi des personnes ayant des comportements violents à risque d'homicide et en implanter de nouvelles dans six régions du Québec; 
  • La mise sur pied d’un service juridique d'urgence pour déterminer, notamment, les droits de garde d'enfants en contexte de violence conjugale. 

Un outil d’intervention destiné au personnel des services éducatifs à la petite enfance 

Une trousse virtuelle à l'intention du personnel en CPE sera également produite par le ministère de la Famille. En étant quotidiennement en contact avec les enfants et leurs parents, les éducateurs sont dans une position privilégiée pour dépister les situations de violence conjugale. Dans le but de les aider à détecter les enfants exposés à la violence conjugale et à mieux intervenir auprès d’eux, la trousse sera composée des éléments suivants:  

  • Un guide destiné au personnel pour l’aiguiller en matière de détection d’enfants qui vivent dans un contexte de violence conjugale;  
  • Un protocole d’intervention auprès des tout-petits;  
  • Un protocole de signalement;  
  • Du matériel ludique permettant d’aborder de façon adaptée le thème de la violence conjugale auprès des tout-petits;  
  • Une présentation en ligne permettant aux membres du personnel d’être en mesure d’utiliser le matériel contenu dans la trousse. 
«Il est de notre responsabilité d'assurer le mieux-être de tous les Québécoises et Québécois. Avec les investissements annoncés aujourd'hui, nous prenons les moyens pour offrir aux victimes de violence conjugale et à leurs enfants des ressources encore mieux adaptées à leurs besoins. En ces temps de pandémie tout particulièrement, nous devons protéger les familles vulnérables.» - Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux 

Pour aller plus loin 

Pour consulter le Plan d'action

Pour lire notre dossier web sur la prévention de la maltraitance et la commission Laurent

Pour lire le rapport Violence et maltraitance – les tout-petits québécois sont-ils à l’abri?  

Par Tania Leduc

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!