Observatoire des tout-petits

MenuAfficher le menu
ENEnglish
	Près d'un parent sur deux estime que les politiques publiques ne valorisent pas le rôle des pères autant que celui des mères
15 juin 2020

Près d'un parent sur deux estime que les politiques publiques ne valorisent pas le rôle des pères autant que celui des mères

Alors que l’on prend de plus en plus conscience des difficultés auxquelles les parents québécois ont été confrontés pendant la crise de la COVID-19, un sondage SOM réalisé pour le Regroupement pour la Valorisation de la Paternité (RVP) amène une lueur d’espoir. Selon ce coup de sonde réalisé du 22 mai au 2 juin dernier auprès de 1 040 pères et 1 075 mères et dévoilé dans le cadre de la Semaine Québécoise de la Paternité, la situation de la COVID-19 amènerait des changements au travail d’équipe des parents – ce qu’on appelle la coparentalité – dans plus de la moitié des familles sondées (52 %). Ces changements sont jugés positifs par 39 % des familles et négatifs par 15 %, tandis que 46 % expriment une opinion partagée.

Quelques faits saillants du sondage: 

  • 76% des parents considèrent très important de faire équipe avec leur coparent pour s'occuper de leurs enfants;
  • 33% des parents d'enfants âgés entre 0 et 5 ans indiquent que l'impact du confinement sur leurs pratiques coparentales a pour effet d'augmenter leurs attentes envers les conditions sociétales favorisant la coparentalité;
  • 54% des parents estiment que les lois, règlements et politiques publiques valorisent autant le rôle des pères que des mères;

Ensemble, soutenons l’engagement des pères … au même titre que celui des mères

« La thématique de l’édition 2020 de la Semaine Québécoise de la Paternité, Ensemble, soutenons l’engagement des pères, vise à sensibiliser la population et les décideurs québécois à l’importance de se donner des politiques publiques qui valorisent pleinement l’engagement des pères et des mères. Pour ce faire, il faut non seulement que le gouvernement agisse, mais également que l’ensemble des acteurs qui interagissent avec les familles reconnaissent de façon égale l’importance des rôles de père et de mère dans la société », indique Raymond Villeneuve.

À cet égard, à peine plus de la moitié des parents interrogés (54%) estiment que les lois, règlements et politiques publiques valorisent autant l’engagement des pères que des mères. Ils évaluent plus positivement l’attitude des professionnels de la santé (79%), des éducateurs et enseignants (76%), des intervenants communautaires (73%) et, dans une moindre mesure, celle de leur employeur (69%).

Les parents d’enfants de 0-5 ans, porteurs d’une vision différente de la coparentalité

Plusieurs résultats du sondage laissent entrevoir une attitude franchement favorable à une coparentalité plus égalitaire chez les parents de jeunes enfants de 5 ans et moins. Au-delà de leurs propres comportements, les parents d'enfants âgés de 5 ans et moins se montrent plus critiques envers les lois, règlements et politiques publiques qui ne valorisent pas le rôle des pères et des mères de façon égale et sont plus nombreux à expérimenter des changements positifs à leur coparentalité dans le contexte du confinement. Surtout, ils sont ceux qui, dans la plus forte proportion, indiquent que cette situation amène chez eux des attentes plus élevées envers les conditions sociétales qui favorisent la coparentalité (33 % contre 26 % chez les parents d’enfants plus vieux). 

À propos de la Semaine Québécoise de la Paternité

La Semaine Québécoise de la Paternité est présentée cette année du 15 au 21 juin, jour de la fête des pères, à initiative du Regroupement pour la Valorisation de la Paternité (RVP). L’événement s’est adapté au contexte sanitaire actuel et propose cette année une campagne 100 % web sous le thème Ensemble, soutenons l’engagement des pères ! En plus du dévoilement des résultats d’un grand sondage SOM sur la coparentalité, un événement unique en Facebook Live animé par le porte-parole Jonathan Roberge sera présenté le jeudi 18 juin à 19h. Intitulé « Jo reçoit », il s’agit d’un plateau où l’animateur recevra plusieurs personnalités chouchous du public québécois, dont Marie-Soleil Dion et Louis Olivier Mauffette, Bianca Gervais et Sébastien Diaz, Pierre-Yves Lord et Mélanie Boulay, pour discuter de parentalité en période de confinement.

Pour aller plus loin

Pour consulter le site de la Semaine Québécoise de la Paternité 2020

Pour consulter les résultats complets du sondage

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!