Observatoire des tout-petits

	Le gouvernement du Canada annonce la mise sur pied d’un système national de services éducatifs à l'enfance
14 décembre 2020

Le gouvernement du Canada annonce la mise sur pied d’un système national de services éducatifs à l'enfance

Des millions de dollars sont prévus dans le budget fédéral du printemps prochain pour la mise sur pied d’un système national de garderies accessible, abordable, inclusif et de haute qualité.

Le Canada s’inspire du Québec pour créer ce service de garde national et offrir plus de places abordables dans le but, notamment, d’aider les familles et les entreprises à se relever des répercussions économiques de la COVID-19.

Malgré la création de 40 000 places depuis 2017 grâce aux investissements du fédéral, la plupart des garderies canadiennes ont seulement assez de places accréditées pour accueillir au maximum 40 % des enfants de moins de six ans, selon les chiffres du gouvernement du Canada.

Depuis confinement, les nouvelles pratiques de santé publique et le retour inégal des enfants en garderies ont entraîné des difficultés financières pour de nombreux services de garde, rendant plus précaire le travail de plus de 200 000 éducateurs de la petite enfance et des travailleurs en garderie d’un océan à l’autre.

Augmenter le nombre de places subventionnées

Par ailleurs, les tarifs des garderies ont toujours varié d’une région à l’autre, allant jusqu’à 2 000 $ par mois par enfant dans certaines villes. Les familles à faible revenu font souvent face à de longues listes d’attente. Une situation d’autant plus critique en situation de récession liée à la pandémie.

En investissant pour offrir plus de places accessibles et abordables en garderies, le gouvernement fédéral souhaite stimuler la croissance économique : création d’emplois directs pour les travailleurs en services de garde, participation plus grande des femmes sur le marché du travail, davantage de travailleurs disponibles pour les entreprises qui tentent de survivre à la crise sanitaire.

Les investissements prévus

  • 420 millions de dollars en 2021-2022 pour former et recruter des éducateurs de la petite enfance. Un montant supplémentaire de 75 millions de dollars sera investi pour améliorer le service de garde autochtone.
  • 20 millions de dollars sur 5 ans à partir de 2021-2023, et 4,3 millions par année par la suite, pour la mise sur pied d’un Secrétariat fédéral responsable de l’apprentissage et de la garde des jeunes enfants.
  • 70 millions de dollars sur 5 ans à compter de 2021-2022, et 15 millions par année par la suite, pour soutenir le Secrétariat fédéral autochtone responsable de l’apprentissage et de la garde des jeunes enfants.
  • 870 millions de dollars par année à partir de 2027-2028 pour continuer de subventionner la garde des enfants et prendre le relais du présent financement de 7,5 milliards de dollars sur 11 ans qui vient à échéance en 2027.
Selon le gouvernement du Canada, « un tel investissement permet aux enfants de commencer leur vie du bon pied et donne aux parents, surtout aux mères, le soutien dont elles ont besoin pour maintenir de bons emplois et subvenir aux besoins de leur famille ». - 

Pour aller plus loin

Pour consulter l'extrait du budget 

Pour consulter notre dossier sur la qualité des services éducatifs au Québec

Par Nathalie Kinnard

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!