Observatoire des tout-petits

MenuAfficher le menu
ENEnglish
	Une nouvelle étude sur l’impact des services éducatifs à la petite enfance sur la scolarité et le revenu à l’âge adulte
29 juin 2020

Une nouvelle étude sur l’impact des services éducatifs à la petite enfance sur la scolarité et le revenu à l’âge adulte

Des chercheurs du CHU Sainte-Justine viennent de publier une étude intitulée Child Care Attendance and Educational and Economic Outcomes in Adulthood. L’étude a mesuré l’impact des services éducatifs à la petite enfance sur l’obtention du diplôme d’études secondaires et sur les revenus d’emploi à l’âge adulte.

Parue dans le numéro de juin 2020 de Pediatrics, le journal officiel de l’Académie américaine de pédiatrie, l’étude prospective et observationnelle a suivi une cohorte de près de 3 000 enfants québécois pendant 30 ans, grâce aux données de Statistique Canada.

Pour l’ensemble des participants, deux constats ressortent :

  • Près de 60 % des garçons et plus de 78 % des filles ont terminé leurs études secondaires avant 22 ans;
  • Le revenu moyen annuel (lors du dernier suivi) était de 47 000 $ pour les hommes et de 32 500 $ pour les femmes.

Une cohorte divisée en trois groupes

La cohorte a été séparée en trois groupes distincts : les enfants qui ont fait leur entrée dans un service éducatif à la petite enfance à environ 6 mois (19 %), ceux qui ont débuté après l’âge de 2 ans et demi (14 %) et ceux qui n’y sont jamais allés (67 %). De là sont ressorties quelques conclusions :

  • Les garçons qui y ont fait leur entrée dès leurs premiers mois de vie sont plus nombreux à avoir obtenu leur diplôme d’études secondaires que les autres garçons.
  • Les garçons qui ont fréquenté un service éducatif à la petite enfance voient leur risque de pauvreté diminuer de 4 %.
  • Aucun lien significatif n’a été établi pour les filles.

Pas les mêmes avantages pour les filles

Les auteurs de l’étude concluent donc que, pour les garçons, les avantages des services éducatifs à la petite enfance vont au-delà de la préparation à l’école, des résultats scolaires ainsi que de la participation des parents au marché du travail. Ceux-ci notent toutefois que des études supplémentaires devront être menées pour mieux comprendre la différence entre les sexes.

Pour en savoir plus

Pour lire l’étude
Pour visionner la vidéo résumant l’étude

Pour consulter notre dossier sur la qualité des services éducatifs à la petite enfance

 

 

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!