Observatoire des tout-petits

MenuAfficher le menu
ENEnglish
	Une étude souligne l'importance de la qualité des programmes de garde éducatifs dans la préparation scolaire des tout-petits 
3 novembre 2020

Une étude souligne l'importance de la qualité des programmes de garde éducatifs dans la préparation scolaire des tout-petits

Une étude menée par une équipe interuniversitaire démontre que le programme d’un service de garde éducatif à la petite enfance de qualité peut influencer positivement le développement des enfants qui en bénéficient.  

Des études montrent déjà que le milieu familial a une influence déterminante sur le développement des tout-petits, puisque la famille est la première et principale source de stimulation à laquelle est exposé l'enfant. Les chercheurs de l’Université de Laval, de l’UQAM et de l’Université de Montréal, dirigés par Ginette Dionne de l'École de psychologie de l'Université Laval, ont voulu vérifier l'hypothèse selon laquelle la fréquentation d’un CPE pouvait modifier l’impact de l’environnement familial, mais également la génétique et les expériences vécues à l’extérieur du foyer sur la préparation scolaire, soit principalement 

Voici quelques conclusions tirées de l'étude :  

  • La fréquentation d’un CPE est particulièrement profitable chez les enfants grandissant dans des  environnements familiaux où le développement des habiletés cognitives préscolaires n’est pas favorisé.
  • L’âge où l’enfant intègre un CPE n’a pas d’influence majeure; c’est plutôt le temps total qu’il y passe qui est un facteur déterminant.  
  • Le temps passé dans un CPE aplanit les différences de préparation scolaire qui sont attribuables à l’environnement familial. 

Éloi Gagnon, principal auteur de l’étude, souligne que les enfants qui ne fréquentent pas de CPE peuvent être préparés pour l’école de manière tout à fait adéquate si les milieux dans lesquels ils évoluent leur offre la stimulation nécessaire. Toutefois, il juge que leur étude met l’emphase sur un point crucial:  

« Nos résultats rappellent l'importance de favoriser l'accessibilité des programmes de garde de qualité, principalement pour les jeunes enfants provenant de familles vulnérables afin d'améliorer leur degré de préparation scolaire. » 

L'importance de la formation pour assurer la qualité des services de garde

En 2017, 61,1% des enfants de maternelle avaient passé 35 heures ou plus par semaine en service de garde avant leur entrée à l'école. Pour engendrer des effets positifs sur le développement de l'enfant, le milieu doit être de qualité. Notamment, les membres de son personnel doivent posséder une formation adéquate, comme une technique en éducation à la petite enfance.  

Des études démontrent que les membres du personnel qualifiés offrent, entre autres:

  • de meilleurs soins personnels aux enfants, sont plus sensibles à leurs besoins et interagissent davantage avec eux;
  • un environnement stimulant et adapté aux enfants;
  • une meilleure planification des activités;
  • la mise en place d'un environnement qui soutient mieux le développement social, langagier et cognitif des enfants.

 

Pour aller plus loin 

Pour consulter l’étude (en anglais) 

Pour consulter notre dossier sur la qualité des services éducatifs à l'enfance au Québec. 

Pour consulter le rapport du comité-conseil Agir pour que chaque tout-petit développe son plein potentiel

 

 

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!