Observatoire des tout-petits

MenuAfficher le menu
ENEnglish
	Congrès International au cœur de l'enfance: la notion de l’intérêt supérieur de l’enfant
19 octobre 2020

Congrès International au cœur de l'enfance: la notion de l’intérêt supérieur de l’enfant

La dernière session du Congrès International au cœur de l'enfance met de l’avant les compétences du Québec au sujet de la notion de l’intérêt supérieur de l’enfant. Elle se tiendra de façon virtuelle le 20 novembre.

Le Congrès, organisé par l’association française Ensemble pour l’Éducation de la Petite Enfance et l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), en est à une troisième édition. Il devait se dérouler au siège de l’OCDE à Paris, mais a dû avoir lieu virtuellement cette année. Les séances se sont déroulées en France, en Norvège, en Australie et aux États-Unis.

La séance de clôture, qui aura lieu le 20 novembre de 14h à 16h, réunira des experts québécois de la petite enfance afin de discuter de l'intérêt supérieur de l'enfant. Les panélistes se questionneront sur l'importance de prioriser l'intérêt supérieur de l'enfant et de le placer au coeur de la qualité éducative dès son plus jeune âge. Ils se demanderont aussi comment répondre aux besoins et au plein épanouissement des enfants. 

Les intervenants invités sont:

  • André Lebon, vice-président de la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse
  • James Cairns, directeur des programmes internationaux du Harvard Center for the Developping Child 
  • Mihaela Ionescu, directrice de programmes de l’Association internationale Step by Step.

Le panel sera modéré par Geneviève Belisle, directrice générale de l'Association québécoise des centres de la petite enfance, et Aurélie Rabe, directrice de Ress. Internationales, EPEPE.

Parmi les sujets abordés lors des séances précédentes:

  • Session 1 : Comment se porte l'éducation de la petite enfance aujourd'hui?
    • Trouver un équilibre entre les facteurs de risque et les facteurs de protection. Établir si de bons services éducatifs sont au rendez-vous, particulièrement dans un contexte de pandémie mondiale. Analyser les opportunités et les défis qui en découlent.
  • Session 2 : Comment assurer la qualité des services en petite enfance en temps de crise?
    • Discuter des répercussions de la crise du coronavirus sur l’économie et les sociétés, et analyser si l’éducation de la petite enfance est demeurée une priorité dans ce contexte. Dégager les impacts de cette situation et les actions à poser. 
  • Session 3 : Comment bâtir et interagir autour d’un langage commun?
    • Établir comment les intervenants peuvent développer un langage commun, et comment celui-ci peut avoir un impact dans la société. Parler des notions de changement et de la meilleure façon de poser des actions pour favoriser un monde meilleur pour les enfants.
  • Session 4 : Comment construire ensemble une société plus inclusive?
    • Déterminer quels types de politiques, règles et règlements seraient les plus propices pour assurer un bon environnement et un bel avenir pour les enfants. Parler des engagements individuels et collectifs pour y arriver, tout comme des actions à entreprendre.

Pour aller plus loin

Pour s'inscrire à la séance de clôture du Congrès Internationale au coeur de l'enfance

Pour en savoir plus sur la programmation du Congrès International au cœur de l'enfance

Pour consulter le site de l’association Ensemble pour l’Éducation de la Petite Enfance

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!