Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish
	Des mesures concrètes pour accélérer le développement des places en services de garde éducatifs à l'enfance
20 février 2019

Des mesures concrètes pour accélérer le développement des places en services de garde éducatifs à l'enfance

Pour mieux répondre aux besoins de garde des familles et pour permettre au plus grand nombre possible d'enfants d'avoir accès à une place subventionnée dans un service de garde éducatif à l'enfance, le gouvernement du Québec annonce la mise en œuvre de plusieurs mesures concrètes.

Le ministre de la Famille, M. Mathieu Lacombe, a fait la présentation, aujourd'hui, de mesures qui permettront d'accélérer l'accessibilité aux services de garde éducatifs à l'enfance, dans l'intérêt des familles du Québec.

1. 2 500 nouvelles places subventionnées

Un appel de projets sera lancé pour répondre notamment aux besoins urgents de certaines clientèles. Il s'agit de 2 500 nouvelles places subventionnées qui seront octroyées rapidement et qui seront destinées en priorité à des poupons, pour créer de nouveaux groupes dans des installations existantes et pour répondre aux besoins des parents-étudiants.

2. Accélération de près de 11 000 places qui ne sont toujours pas réalisées :

En ce moment, près de 11 000 places subventionnées en installation octroyées en 2011 et 2013 ne sont toujours pas créées et la réalisation de bon nombre d'entre elles est jugée incertaine. Le ministre de la Famille assure qu'il prendra les moyens nécessaires pour accélérer la réalisation de ces places afin de les rendre disponibles le plus rapidement possible.

3. Appel de projets pour répondre aux besoins de garde réels

Comme il est possible qu'après toutes ces années, des demandeurs souhaitent volontairement retourner leurs places et que des places soient récupérées par le Ministère, un appel de projets sera lancé pour réduire les déficits territoriaux en tenant compte du portrait réel de l'offre et de la demande pour chaque région.

4. Quelque 8 000 places non utilisées en milieu familial

Le ministre de la Famille soutient que les bureaux coordonnateurs de la garde en milieu familial auraient également un rôle à jouer dans ce plan d'accélération de l'accessibilité aux services de garde éducatifs à l'enfance. En effet, environ 8 000 places sont présentement non réparties parmi les personnes responsables d'un service de garde en milieu familial. Le ministre demande ainsi aux bureaux coordonnateurs de contribuer à cet effort en mettant en œuvre des moyens pour répartir les places subventionnées, notamment en faisant la promotion de la garde en milieu familial.

5. Un meilleur portrait de l'offre et de la demande

Au printemps prochain, une mise à jour des cartes du modèle d'estimation de la demande et de l'offre de services de garde éducatifs à l'enfance sera effectuée en fonction des données actualisées. Cela permettra d'obtenir une évaluation encore plus juste des taux de couverture de la demande de places en services de garde éducatifs à l'enfance sur tout le territoire québécois.

Consultez le communiqué officiel

 

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!