Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish
	Grandir en bonne santé : nouvelles lignes directrices de l'OMS sur l'activité physique, les comportements sédentaires et le sommeil des tout-petits
26 avril 2019

Grandir en bonne santé : nouvelles lignes directrices de l'OMS sur l'activité physique, les comportements sédentaires et le sommeil des tout-petits

Selon les nouvelles lignes directrices de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), pour grandir en bonne santé, l’enfant de moins de 5 ans doit passer moins de temps assis, bénéficier d’un sommeil de bonne qualité et consacrer plus de temps à des jeux actifs.

Les nouvelles lignes directrices de l’OMS sur l’activité physique, les comportements sédentaires et le sommeil de l’enfant de moins de 5 ans ont été élaborées par un groupe d’experts de l’Organisation qui ont évalué les effets qu’avaient sur le jeune enfant le manque de sommeil et le temps passé assis devant un écran ou attaché à son siège ou dans sa poussette. Ils ont aussi analysé les données relatives aux avantages que présentent des niveaux d’activité plus intenses.

Les recommandations actuelles sur l’activité physique peuvent éviter plus de 5 millions de décès annuels tous âges confondus. Aujourd’hui, plus de 23 % des adultes et 80 % des adolescents ne sont pas assez actifs. Les habitudes favorables à la santé en matière d’activité physique, de sédentarité et de sommeil prises dès le plus jeune âge conditionneront en partie les comportements qui seront adoptés au cours de l’enfance et de l’adolescence et jusqu’à l’âge adulte. Ainsi, l’application des recommandations formulées dans les lignes directrices au cours de la petite enfance contribuera au bon développement moteur et cognitif et à la santé tout au long de la vie. 

Les recommandations en bref 

L’enfant de moins d’un an devrait :

  • Être physiquement actif plusieurs fois par jour de différentes manières, en s’adonnant à des jeux interactifs au sol.
  • Ne pas rester attaché pendant plus d’une heure à la fois (par exemple, dans un landau ou une poussette, sur une chaise haute ou encore sur le dos d’un aidant). Il n’est pas recommandé de placer l’enfant devant un écran. Lorsque l’enfant n’est pas physiquement actif, on pourra lui lire ou lui raconter une histoire.
  • Bénéficier de 14 à 17 heures d’un sommeil de bonne qualité les 3 premiers mois et de 12 à 16 heures de 4 à 11 mois, siestes comprises.

L’enfant de 1 à 2 ans devrait :

  • Consacrer au moins 180 minutes à différents types d’activité physique d’intensités diverses, notamment d’intensité modérée à forte, tout au long de la journée. 
  • Ne pas rester attaché pendant plus d’une heure à la fois (par exemple dans un landau ou une poussette, sur une chaise haute, ou encore sur le dos d’un aidant), ni rester assis pendant des périodes prolongées. Il n’est pas recommandé de placer un enfant d’un an devant un écran (pour regarder la télévision, une vidéo ou un jeu vidéo). À deux ans, une heure devant l’écran doit être un maximum. Lorsqu’il n’est pas physiquement actif, on pourra lui raconter une histoire.
  • Bénéficier de 11 à 14 heures d’un sommeil de bonne qualité, siestes comprises, en se couchant et se levant tous les jours à la même heure.  

L’enfant de 3-4 ans devrait :

  • Consacrer au moins 180 minutes à différents types d’activité physique d’intensités diverses, dont au moins 60 minutes d’activité physique d’intensité modérée à forte tout au long de la journée.
  • Ne pas rester attaché pendant plus d’une heure à la fois (par exemple dans un landau ou une poussette), ni rester assis pendant des périodes prolongées. Une heure devant l’écran doit être un maximum. Lorsqu’il n’est pas physiquement actif, l’enfant peut lire ou se faire lire une histoire.
  • Bénéficier de 10 à 13 heures d’un sommeil de bonne qualité (avec éventuellement une sieste), en se couchant et se levant tous les jours à la même heure.  

Rappelons que selon les données de notre Portrait 2017 des tout-petits québécois, bien que la santé physique des tout-petits se soit améliorée depuis les dix dernières années, un enfant de 3 à 5 ans sur trois ne suivait pas les recommandations en matière d'activité physique et 3 enfants sur 4, en matière de temps passé devant un écran. 

Visionnez notre animation sur la santé physique des tout-petits

Lire le communiqué de l'OMS

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!