Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish
	Bilan des DPJ 2019 : Les signalements en hausse
17 octobre 2019

Bilan des DPJ 2019 : Les signalements en hausse

Les Directrices et les directeurs de la protection de la jeunesse de la province publiaient le 25 septembre dernier leur bilan sous le thème 40 ans d'expertise pour bâtir l'avenir.

Les responsables des DPJ du Québec en ont profité pour faire le point sur le réseau de protection des enfants dans la foulée de la commission d'enquête qui s'amorce. Le rapport montre aussi que le nombre d'enfants qui ont fait l'objet d'un signalement et qui ont besoin de la protection de la DPJ ne cesse d'augmenter.

Le bilan en quelques chiffres 

  • Le nombre de signalements est passé de 91 191 à 105 644 entre 2016 et 2019, ce qui signifie une augmentation de 15,8 % depuis la période 2016-2017;
  • Le nombre de signalements retenus est quant à lui passé de 36 002 à 41 530, une augmentation de 15,4 %;
  • 35 269 enfants ont fait l'objet d'au moins un signalement retenu en 2018-2019. Il s'agit d'une moyenne de 289 situations d'enfants signalés par jour au Québec.

Les principaux motifs de rétention de signalement sont :

  • La négligence combiné à un risque sérieux de négligence (32,4 %);
  • L'abus physique combiné à un risque sérieux d'abus physique (32 %).

Une bonne nouvelle : les signalements retenus concernant les mauvais traitements psychologiques sont en légère baisse (16,9 %) comparativement à l'an dernier (17,2 %).

Parmi les autres motifs de signalements retenus se trouvent :

  • Le mauvais traitement psychologique (16,9 %);
  • L'abus sexuels ou risque sérieux d'abus sexuel (10 %);
  • Les troubles de comportements sérieux (8,5 %);
  • L'abandon (0,2 %).

« La protection des enfants, c'est l'affaire de tous! »

La provenance des signalements traités varie peu au fil des ans :
- 33, 7 % proviennent des employés des différents organismes
- 21 % proviennent du milieu policier
- 20,1 % proviennent du milieu scolaire
- 15,8 % proviennent du milieu familial
- 9,4 % proviennent de la communauté

Pour aller plus loin

Pour lire le bilan de la DPJ

Pour lire notre dossier sur la maltraitance

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!