Observatoire des tout-petits

23 septembre 2018

Manifeste pour des villes plus ludiques

Partager :
	Manifeste pour des villes plus ludiques

Alors que plus de 70 % des populations dans les pays développés vivent en milieu urbain, la planification et l’investissement dans les installations ludiques sont rarement des priorités municipales. C’est le constat de Carma Masson, un Britannique qui publiait récemment « Manifesto for a Playful City », un essai littéraire faisant la promotion de l’importance des espaces de jeu dans les villes. En se basant sur une littérature, le manifeste affirme que :

  • Le jeu est important à la fois pour les villes et pour ses citoyens.
  • Le jeu est à la base de la définition de nos cultures et la richesse de la culture d’une ville permet d’y attirer des habitants.
  • Le jeu est une nécessité à tous les âges et non pas un luxe.
  • La notion de cité ludique n’est pas nouvelle : déjà à l’époque Victorienne, l’importance des espaces de jeu dans les villes était claire.
  • Les espaces de jeux doivent être conçus :
    • En fonction des besoins des citoyens ;
    • De manière à pouvoir s’adapter aux changements d’habitudes et de styles de vie des citoyens, mais aussi aux nouveautés technologiques.

Ainsi, selon Masson, une véritable cité ludique devrait :

  • Offrir des occasions de jeu pour tous les âges et en tout temps et dans tous les espaces.
  • Rendre accessibles plusieurs forment de jeux : créatif, intellectuel, exploratoire, social, etc.
  • Laisser la possibilité à tous les citoyens de créer eux-mêmes leurs propres occasions de s’amuser dans leur ville.
  • Inclure le côté ludique dans son plan d’urbanisme.

Carma Masson est propriétaire de Playground, un studio de design multidisciplinaire à Manchester au Royaume-Uni. Masson est également professeur associé en design d’intérieur et architecture à la Sheffield Hallam University ainsi qu’à la Manchester Metropolitain University.

 

Pour aller plus loin

Consulter l'article de Child in the City

Lire le manifeste