Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish
	Investir dans les services sociaux améliore la santé des Canadiens selon une nouvelle étude
7 février 2018

Investir dans les services sociaux améliore la santé des Canadiens selon une nouvelle étude

Le Canadian Medical Association Journal (CMAJ) a récemment publié une étude selon laquelle une augmentation des dépenses provinciales dans les services sociaux diminue la mortalité, tout en augmentant l’espérance de vie des Canadiens. Ces résultats font écho à ceux d’autres études liées à ce phénomène, qui ont été menées aux États-Unis et dans 30 pays industrialisés.

Selon les auteurs de l'étude, l’environnement socio-économique est le principal déterminant de la santé d’un individu, et le lien causal entre inégalités sociales et problèmes de santé s’établit de plus en plus à travers la recherche. En s’attardant aux déterminants sociaux de la santé, un investissement dans les services sociaux de chaque province représente une solution durable, puisqu’elle permet d’agir à la racine des problèmes de santé de la population canadienne.

De nos jours, tant les payeurs publics que privés reconnaissent la nécessité de réduire les coûts liés à la santé dans la plupart des pays industrialisés, incluant le Canada. L’étude parue dans le Canadian Medical Association Journal illustre justement qu’un transfert des dépenses allant du secteur de la santé vers celui des services sociaux augmenterait l’espérance de vie et diminuerait la mortalité des Canadiens, sans avoir d’impact sur le budget total du gouvernement. Au final, les auteurs de l'étude soutiennent que cette simple réallocation des ressources bénéficierait à la santé de l’ensemble de la population canadienne.

Consulter l'étude

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!