Observatoire des tout-petits

29 août 2018

Implanter des boîtes à jeux municipales : guide des bonnes pratiques

Partager :

Jouer, bouger, créer et faire de l’exercice sont autant d’éléments essentiels au développement des tout-petits. Afin de limiter l’impact des facteurs socio-économiques des familles sur l’accès à ces activités, plusieurs régions du Québec ont décidé de mettre des boîtes à jeux libre-service à disposition de leurs citoyens. Afin d’aider d’autres municipalités à emboiter le pas, la Table de concertation en périnatalité et petite enfance du Haut-Richelieu publiait récemment le Guide des bonnes pratiques pour l’implantation dune boîte à jeux libre-service.

Contenu du guide en un clin d’œil :

  • présentation des bénéfices pour les municipalités qui implantent ce type de boîtes ;
  • suggestions pour choisir un lieu d’implantation optimal et augmenter l’accessibilité ;
  • exemples de « clientèles » cibles ;
  • période d’accessibilité optimale ;
  • conseils pour :
    • le choix d’un contenu engageant et sécuritaire ;
    • le financement ;
    • la confection et la décoration des boîtes ;
    • la réglementation à inscrire sur les boîtes ;
    • le choix du contenu de la boîte ;
    • la mise en place ;
    • la promotion et  les animations ;
    • l’entretien ;
    • l’évaluation de l’utilisation des boîtes à jeux libre-service.

Parmi les conditions de réussites énoncées dans le guide, notons :

  • la mobilisation de partenaires locaux ;
  • la volonté politique autour des saines habitudes de vie ;
  • l’importance de la participation citoyenne dès le début du projet pour assurer la pérennité de l’initiative ;
  • la clarté de l’entente entre les différents partenaire ;
  • trouver une source de financement et des commanditaires.

 

Consulter le guide