Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish
	 Le congé de paternité moins bien perçu que le congé parental au Québec
25 juin 2018

Le congé de paternité moins bien perçu que le congé parental au Québec

Si de plus en plus de pères décident de prendre leur congé de paternité, ils ont encore la perception que ce geste peut leur nuire dans leur milieu de travail. C’est la conclusion à laquelle arrive l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (OCRHA) après la parution le 13 juin d’un sondage de la firme CROP.

En effet, ce sondage, mené en mai dernier auprès de quelques 633 travailleurs québécois de 18 ans et plus, indique que :

  • Près de la moitié des répondants (51% des hommes et 46 % des femmes) estiment que le fait de prendre un congé de paternité « peut nuire aux pères québécois dans le cadre de leur travail ».
  • 46 % considèrent que le congé parental est encouragé par la direction s’il est choisi par la mère contre 31 % si c’est le père qui choisit de le prendre.
  • 62 % croient que les collègues appuient le congé parental pris par la mère contre 47 % si c’est le père qui s’en prévaut.
  • Le quart des répondants est encore d’avis que la direction perçoit mal le congé de paternité et le congé parental pris par le père.

À la lumière de ces résultats, Mme Chantal Lamoureux, CRHA et porte parole de l’Ordre déclarait récemment : « Plutôt que de modifier ce régime [Régime québécois d’assurance parentale] qui fonctionne bien, il serait préférable de déployer nos efforts pour s’assurer qu’il soit accepté dans tous les milieux et que tous les parents qui le souhaitent puissent en profiter la conscience tranquille. »

 

Consulter le sondage CROP 

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!