Observatoire des tout-petits

Rapport thématique

L’influence des facteurs de protection et des facteurs de risque

Extrait de la section

Au sein des environnements dans lesquels grandit un tout-petit, des facteurs de protection peuvent favoriser son développement.

Exemples de facteurs de protection
  • Une relation affective significative avec une éducatrice en milieu de garde
  • Le soutien des adultes qui l’entourent comme ses parents, les éducatrices et les professionnels
  • L'accès à des infrastructures municipales de qualité
  • L’accessibilité aux soins de santé et aux services sociaux
  • Le dépistage des problématiques de santé et de bien-être
  • Des expériences riches et diversifiées
  • Des relations stables et chaleureuses
  • Le bien-être matériel (alimentation et logement)

Des répercussions négatives, appelées facteurs de risque, peuvent aussi influencer le développement des tout-petits.

Exemples de facteurs de risque
  • Parent ou donneur de soins peu sensible aux besoins de l’enfant
  • Maltraitance ou négligence
  • Stress parental élevé
  • Défavorisation sociale et économique
  • Événements stressants dans la communauté
  • Manque de soins de santé

Plus l’enfant est exposé à un grand nombre de facteurs de risque, plus les répercussions négatives sur son développement peuvent être importantes. On parle alors d'un état de vulnérabilité dû à un cumul de facteurs de risque.

Au final, c’est le cumul à la fois des facteurs de risque et des facteurs de protection qui influence la trajectoire de développement des enfants.

Graphique

Figure adaptée de Halfon (2007)


Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!