Observatoire des tout-petits

Données d’enquête
? Les données d’enquête sont des renseignements recueillis auprès d’un groupe de personnes qui présentent des caractéristiques spécifiques, comme les parents d’enfants de 0 à 5 ans ou les enfants fréquentant la maternelle.

Enfants de 0-5 ans vivant en milieu urbain vs milieu rural

Mis à jour le 24 janvier 2019

Définition de l’indicateur

Rapport du nombre d'enfants de 0 à 5 ans vivant en milieu urbain ou rural sur le nombre total d'enfants de 0 à 5 ans.

Données provinciales

 

Source des données

Statistique Canada, Recensements de 1996, 2001, 2006 et 2016, et ENM 2011

Faits saillants provinciaux

Au Québec, entre 1996 et 2006, la proportion d'enfants de 0 à 5 ans vivant en milieu urbain a augmenté, passant de 77,6 % à 80,7 %. En 2016, cette proportion est passée à 82,1 %.

Auteur des faits saillants provinciaux

Institut de la statistique du Québec

Notes importantes

Les comparaisons directes entre les données de l’Enquête nationale sur les ménages (ENM) et celles des recensements précédents ne sont pas recommandées du fait des changements méthodologiques survenus en 2011 dans le programme du Recensement. D’importantes mises en garde ont été effectuées par Statistique Canada sur la comparabilité des données du questionnaire détaillé du Recensement de 2006 et de l’ENM 2011. Statistique Canada recommande la prudence qui doit se traduire par un travail préalable d’analyse des données, comportant si possible une comparaison avec une source alternative.

Données régionales

 

Source des données

Statistique Canada, Recensements de 1996, 2001, 2006 et 2016, et ENM 2011

Faits saillants régionaux

À l’échelle régionale, entre 2006 et 2016, on note une hausse de la proportion d'enfants de 0 à 5 ans vivant en milieu urbain dans les régions du Bas-Saint-Laurent, du Saguenay–Lac-Saint-Jean, de l’Estrie, de l’Outaouais, de la Côte-Nord, des Chaudière-Appalaches, de Lanaudière et du Centre-du-Québec.
À l’inverse, pour la même période, la proportion d’enfants vivant en en milieu urbain a diminué dans les régions de la Mauricie, de l’Abitibi-Témiscamingue et de la Montérégie.
Par ailleurs, cette proportion est restée relativement stable dans les régions de la Capitale-Nationale, de Montréal, du Nord-du-Québec, de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, de Laval et des Laurentides entre 2006 et 2016.

Auteur des faits saillants régionaux

Institut de la statistique du Québec

Quels sont les effets pour les tout-petits?