Observatoire des tout-petits

Données d’enquête
? Les données d’enquête sont des renseignements recueillis auprès d’un groupe de personnes qui présentent des caractéristiques spécifiques, comme les parents d’enfants de 0 à 5 ans ou les enfants fréquentant la maternelle.

Revenu médian après impôt des familles avec au moins un enfant de 0-5 ans

Mis à jour le 23 avril 2019

Définition de l’indicateur

Le revenu médian est le montant qui divise la répartition des revenus des familles avec au moins un enfant de 0-5 ans en deux moitiés, c’est-à-dire les revenus de la moitié des familles de ce groupe sont sous la médiane, tandis que les revenus de la seconde moitié sont au-dessus de la médiane.

Notes importantes sur la définition

Le revenu médian après impôt pour 2005 est exprimé en dollars constants de 2015.

Données provinciales

 

Source des données

Statistique Canada, Recensements, 2006 et 2016, adapté par l'Institut de la statistique du Québec.

Faits saillants provinciaux

En 2015, la moitié des familles québécoises avec au moins un enfant de 0-5 ans avait un revenu inférieur à 72 000 $ après impôt. Dans l’ensemble du Québec, le taux de croissance annuel moyen de ce revenu médian, au cours de la période 2005-2015, s’élève à 1,9 %, le revenu passant de 59 489 $ en 2005 à 72 077 $ en 2015.

Auteur des faits saillants provinciaux

Institut de la statistique du Québec

Données régionales

 

Source des données

Statistique Canada, Recensements, 2006 et 2016, adapté par l'Institut de la statistique du Québec.

Faits saillants régionaux

En 2015, les régions du Québec présentent des disparités dans les niveaux de revenu médian. Ce revenu varie entre un maximum de 84 623 $ (Côte-Nord) et un minimum de 61 434 $ (Montréal). Par ailleurs, la région de la Capitale-Nationale est au deuxième rang (81 267 $), tandis que celle de la Mauricie à l’avant-dernier (67 835 $).


Le revenu médian après impôt des familles avec enfants de 0 à 5 ans, exprimé en dollars constants de 2015, augmente de 2005 à 2015 dans toutes les régions. C’est dans la région de la Côte-Nord que ce taux de croissance est le plus élevé, soit 2,8 %; dans cette région, le revenu médian passe de 64 236 $ à 84 623 $ entre 2005 et 2015. À l’inverse, la région de Laval affiche le plus faible taux moyen (1,1 %); le revenu médian y passe de 66 496 $ à 73 901 $.

Auteur des faits saillants régionaux

Institut de la statistique du Québec

Quels sont les effets pour les tout-petits?