Observatoire des tout-petits

Données d’enquête
? Les données d’enquête sont des renseignements recueillis auprès d’un groupe de personnes qui présentent des caractéristiques spécifiques, comme les parents d’enfants de 0 à 5 ans ou les enfants fréquentant la maternelle.

Proportion de mères/pères d'enfants âgés de 6 mois à 5 ans ayant une consommation à risque d'alcool

Mis à jour le 24 février 2016

Définition de l’indicateur

Nombre de mères/pères d’enfants âgés de 6 mois à 5 ans ayant une consommation à risque d’alcool parmi l’ensemble des mères/pères d’enfants âgés de 6 mois à 5 ans.

Notes importantes sur la définition

Problèmes absents : mères/pères n'ayant pas consommé d'alcool au cours des 12 mois précédant l'enquête.

Ces indicateurs sont obtenus à partir de l’indice de consommation d’alcool. Ils désignent les mères/pères qui, au cours d’une période de 12 mois, présentent une consommation à risque d’alcool (soit un score total de 8 et plus à l’instrument utilisé pour l’évaluation de la consommation à risque d’alcool, l’Alcohol Use Disorders Identification Test (AUDIT)).

Données provinciales

 
 

Notes graphiques

Certaines données affichent un coefficient de variation entre 15 % et 25 % (interpréter avec prudence). Télécharger le tableau des données provinciales pour plus d’information.

Source des données

Institut de la statistique du Québec, La violence familiale dans la vie des enfants du Québec, 2012 et 2018. Les attitudes parentales et les pratiques familiales.

Faits saillants provinciaux

Au Québec en 2018, parmi les pères d'enfants âgés de 6 mois à 5 ans, un peu plus d’un sur dix (13 %) ont une consommation à risque d'alcool. Cette proportion est plus élevée que celle observée chez les mères d’enfants du même groupe d’âge (4,3 %). Aucune variation n'est observée depuis 2012.

Auteur des faits saillants provinciaux

Institut de la statistique du Québec

Quels sont les effets pour les tout-petits?

Les effets de la consommation excessive et de la dépendance à l'alcool en période prénatale chez la mère sont bien établis en ce qui a trait au développement et au bien-être des enfants d’âge préscolaire.

L'abus d’alcool pendant les premières années de vie de l’enfant aurait également des effets néfastes. Les enfants de parents présentant une dépendance à l’alcool seraient plus agressifs que les autres enfants. L’alcoolisme chez les pères de jeunes enfants serait associé à une diminution de la sensibilité interpersonnelle et de la manifestation de comportements chaleureux de la part de la mère et du père à l’égard de leur enfant. Cette carence serait associée à une difficulté pour le jeune enfant à gérer correctement ses émotions. Plus les parents présentent un problème de dépendance grave à l’alcool, plus les enfants réagiraient négativement (réactions de tristesse et comportements d'agressivité) aux conflits conjugaux auxquels ils sont exposés.

Recension

Centre de liaison sur l’intervention et la prévention psychosociales (CLIPP)

Rédaction

Centre de liaison sur l’intervention et la prévention psychosociales (CLIPP) et Observatoire des tout-petits

Références

Edwards, E. P., Eiden, R. D., Colder, C. et Leonard, K. E. (2006). The development of aggression in 18 to 48 month old children of alcoholic parents. J. Abnorm. Child Psychol., 34(3), 409–423.

Keller, P. S., Gilbert, L. R., Koss, K. J., Cummings, E. M. et Davies, P. T. (2011). Parental problem drinking: Marital aggression, and child emotional insecurity: A longitudinal investigation. Journal of Studies on Alcohol and Drugs, 72(5), 711–722.

Fermer

Section Données

Vous souhaitez contribuer à l'amélioration de la section Données de notre site? Répondez à ce sondage éclair.
Répondre