Observatoire des tout-petits

Données administratives
? Les données administratives sont des renseignements recueillis par des organisations publiques et privées dans le cadre de leurs activités courantes.

Taux de mortalité juvénile

Mis à jour le 23 février 2016

Définition de l’indicateur

Nombre de décès d'enfants âgés de 1 à 4 ans divisé par la population de ce groupe d'âge multiplié par 1000.

 

 

Données provinciales

 

Source des données

Institut de la statistique du Québec, Registre des événements démographiques.

Faits saillants provinciaux

Au Québec, du milieu des années 1970 au milieu des années 1990, le taux de mortalité juvénile a reculé environ de moitié. La mortalité juvénile (entre le 1er et 5e anniversaire) se situe depuis 2006 à moins de 0,2 décès pour 1 000 enfants (2 décès pour 10 000). Malgré des fluctuations annuelles, cet indicateur apparait relativement stable depuis quelques années.

Auteur des faits saillants provinciaux

Institut de la statistique du Québec

Notes importantes

Note tableau provincial

Les données de 2018 et 2019 sont provisoires. L'année 2017 est révisée (définitive).

Données régionales

 

Notes graphiques

Des moyennes mobiles calculées sur 5 années sont présentées afin de donner un meilleur aperçu des tendances et des niveaux. Les taux de 2007-2011 à 2012-2016 ont été recalculés en raison de la révision par Statistique Canada des estimations de population utilisées au dénominateur.

Source des données

Institut de la statistique du Québec, Registre des événements démographiques.

Faits saillants régionaux

Les taux de mortalité juvénile des régions administratives du Québec sont tous très près l'un de l'autre, sauf au Nord-du-Québec où la mortalité est historiquement beaucoup plus élevée.

  • Le taux du Nord-du-Québec semble converger vers la moyenne québécoise, mais d'autres années d'observation sont nécessaires afin de conclure à une tendance significative en raison des petits nombres impliqués. 
  • La tendance à la hausse observée en Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine doit être interprétée avec prudence. Il n'est pas exclu qu'il s'agissent d'une fluctuation aléatoire compte tenu des petits nombres impliqués. D'autres années d'observation sont nécessaires afin de confirmer la tendance. 
  • Le taux du Saguenay-Lac-Saint-Jean se maintient généralement au-dessus de celui des autres régions, à l'exception du Nord-du-Québec. 
  • Les taux des Laurentides, de Montréal, de Laval et du Bas-Saint-Laurent sont généralement en deça de ceux du reste du Québec. 
  • Dans les autres régions, les taux fluctuent généralement autour de la moyenne québécoise.

Auteur des faits saillants régionaux

Institut de la statistique du Québec

Notes importantes

Étant donné le très petit nombre d'événements observés, les taux présentés peuvent connaître des fluctuations ponctuelles qui ne sont pas nécessairement le fait d'une tendance significative. L'interprétation des données doit en tenir compte.

Quels sont les effets pour les tout-petits?

La mortalité juvénile renvoie aux décès d’enfants âgés de 1 à 4 ans.

Les principales causes naturelles de mortalité juvénile dans les pays industrialisés sont les malformations congénitales, les cancers, les troubles neurologiques (méningite, paralysie cérébrale), respiratoires (pneumonie, grippe) ou cardiovasculaires, et les infections. Les accidents de transport et les noyades sont les principales causes de décès accidentels chez les jeunes enfants. Il existe de nombreux facteurs de risque de la mortalité juvénile dont certains sont reliés à la mère (origine ethnique, faible statut socioéconomique, etc.) et à l’enfant (sexe – garçon, prématurité, faible poids à la naissance, troubles de développement, etc.). Un environnement physique malsain (trafic routier, pollution, etc.) et la piètre qualité des services sont aussi des facteurs pouvant contribuer, le cas échéant,  à la mortalité juvénile.

Recension

Bibliothèques du CHU Sainte-Justine

Rédaction

Observatoire des tout-petits

Références

Sidebotham, P.,  Fraser, J. et al. (2014). Patterns of child death in England and Wales. Lancet, 384(9946), 904-914.

Sidebotham, P.,  Fraser, J. et al. (2014). Understanding why children die in high-income countries. Lancet, 384(9946), 915-927.

Yu, Y. et al. (2016). Mortality in Children Aged 0-9 Years: A Nationwide Cohort Study from Three Nordic Countries. PLoS One11(1).

Fermer

Section Données

Vous souhaitez contribuer à l'amélioration de la section Données de notre site? Répondez à ce sondage éclair.
Répondre