Observatoire des tout-petits

Données d’enquête
? Les données d’enquête sont des renseignements recueillis auprès d’un groupe de personnes qui présentent des caractéristiques spécifiques, comme les parents d’enfants de 0 à 5 ans ou les enfants fréquentant la maternelle.

Proportion d’enfants de maternelle 5 ans vulnérables dans le domaine «Compétences sociales»

Mis à jour le 23 février 2016

Définition de l’indicateur

Nombre d’enfants de maternelle 5 ans vulnérables dans le domaine «Compétences sociales» parmi l’ensemble des enfants de maternelle 5 ans.

La proportion d’enfants dits vulnérables est établie en fonction d’une population de référence, soit l’ensemble des enfants à la maternelle au Québec en 2011-2012. Un enfant est considéré comme vulnérable lorsque son score pour le domaine de développement «Compétences sociales» est égal ou inférieur au score correspondant au 10e centile de la distribution de l’ensemble des enfants à la maternelle pour ce domaine.

Données provinciales

 
 
 

Source des données

Institut de la statistique du Québec. Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle, 2012-2017.

Faits saillants provinciaux

En 2017, au Québec, 10,2% des enfants sont vulnérables dans ce domaine selon le seuil établi en 2012. Cela représente environ 8750 enfants. Les garçons sont proportionnellement plus nombreux à être vulnérables que les filles.

Entre 2012 et 2017, la proportion d'enfants vulnérables dans le domaine "Compétences sociales" a augmenté, passant de 9,0% à 10,2 %.

Auteur des faits saillants provinciaux

Institut de la statistique du Québec

Données régionales

 
 

Notes graphiques

La région du Nord-du-Québec affiche un coefficient de variation supérieur à 25% (estimation imprécise fournie à titre indicatif seulement). Télécharger le tableau des données régionales pour plus d’information.

Source des données

Institut de la statistique du Québec. Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle, 2012-2017.

Faits saillants régionaux

En 2017, les enfants des régions de l'Estrie et de l'Outaouais sont proportionnellement plus nombreux que ceux du reste du Québec à être vulnérable dans le domaine "Compétences sociales". Quatre régions affichent une proportion significativement plus faible d'enfants vulnérables dans ce domaine: la Capitale-Nationale, Montréal, Chaudière-Appalaches et le Centre-du-Québec.

Entre 2012-2017, la proportion d'enfants vulnérables pour ce domaine a augmenté dans sept régions: Capitale-Nationale, Estrie, Outaouais, Lanaudière, Laurentides, Montérégie et Centre-du-Québec. Cette proportion a diminué en Mauricie.

 

Auteur des faits saillants régionaux

Institut de la statistique du Québec

Notes importantes

Nord-du-Québec : Les enfants des commissions scolaires Crie et Kativik sont exclus.

Il est déconseillé de comparer les régions entre elles; les résultats de telles comparaisons pourraient être erronés.

Quels sont les effets pour les tout-petits?

Le développement global a trait aux habiletés et aux aptitudes que l’enfant acquiert dans différents domaines (moteur, social, affectif, cognitif, langagier).

Ces domaines sont tous interreliés et importants. Au Québec, l’Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle (EQDEM), réalisée en 2012, a permis d’évaluer les aptitudes des enfants à la maternelle dans cinq domaines de développement : santé physique et bien-être, compétences sociales, maturité affective, développement cognitif et langagier, habiletés de communication et connaissances générales. Le domaine « Compétences sociales », tel qu’évalué par l’Instrument de mesure du développement de la petite enfance (IMDPE) utilisé dans l’EQDEM, renvoie aux notions d’habiletés sociales, de sens des responsabilités, d’habitudes de travail, d’autonomie et de curiosité. Ce domaine inclut aussi les aspects liés au respect des pairs, des adultes, des routines et des règles. La collaboration ainsi que la capacité de jouer et de travailler avec les autres complètent ce domaine.

Rédaction

Observatoire des tout-petits

Références

Moisan, M. (2013). Garder le cap sur le développement global des jeunes enfants. L’importance des mots utilisés pour parler de l’Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle. Québec : Direction du développement des enfants. Direction générale des politiques, Ministère de la Famille, Gouvernement du Québec. Disponible ici.

Simard, M., Tremblay, M-E., Lavoie, A. et Audet, N. (2013). Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle 2012Québec : Institut de la statistique du Québec. 

Fermer

Section Données

Vous souhaitez contribuer à l'amélioration de la section Données de notre site? Répondez à ce sondage éclair.
Répondre