Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish
	Politiques favorables à la famille : le Canada au milieu du classement
13 juin 2019

Politiques favorables à la famille : le Canada au milieu du classement

Le Canada se classe au 19e rang en ce qui concerne les congés rémunérés offerts aux mères et parmi les derniers du classement en ce qui a trait aux congés rémunérés à l’usage exclusif des pères et des deuxièmes parents, révèle un nouveau rapport de l’UNICEF qui classe 41 pays riches selon leurs politiques favorables à la famille.


Le rapport de l'UNICEF intitulé Are the world’s richest countries family-friendly? Policy in the OECD and EU, classe les pays en fonction de leurs politiques nationales, notamment selon la durée et la rémunération des congés parentaux et les services de garde éducatifs d'enfants de la naissance à six ans.

Comment le Canada se compare-t-il au reste du monde ?


La Suède, la Norvège, l'Islande, l'Estonie et le Portugal offrent les meilleures politiques favorables à la famille parmi 41 pays riches pour lesquels les données sont disponibles. La Suisse, la Grèce, Chypre, le Royaume-Uni et l'Irlande se classent au dernier rang. Le document canadien d’accompagnement intitulé Politiques favorables à la famille dans les pays riches : comment le Canada se compare-t-il au reste du monde?, souligne que le Canada offre :

  • 15 semaines de prestations de maternité (offertes exclusivement aux mères biologiques);
  • 35 semaines de prestations parentales (offertes à l’un ou l’autre parent);
  • et, à compter de 2019, 5 semaines de prestations de paternité (offertes exclusivement au père ou au deuxième parent) pour un total de 55 semaines, rémunérées au taux de 55 % de la rémunération hebdomadaire moyenne assurable, jusqu’à concurrence d’un montant maximal ajusté annuellement. Pour être admissible, le parent doit avoir accumulé au moins 600 heures d’emploi assurable au cours des 52 semaines précédentes ou une rémunération de 6 888 $ s’il est travailleur autonome, à laquelle s’ajoutent d’autres conditions.

Bien que le Canada arrive parmi les derniers du classement en ce qui a trait au congé rémunéré réservé aux pères ou aux deuxièmes parents, les classements sont fondés sur les politiques en vigueur en 2016. En 2019, le Canada a instauré une option de congé « à usage exclusif », soit un congé de 5 semaines offert exclusivement aux deuxièmes parents à un taux de rémunération de 55 % (ou 8 semaines à un taux de rémunération inférieur, soit 33 %). Le Canada se classerait donc environ au 16e rang, soit un rang médian.

Le Québec, plus généreux en matière de politiques favorables à la famille


Au Québec, un régime d'assurance parentale distinct prévoit un régime de base de :

  • 18 semaines de prestations de maternité;
  • 32 semaines de prestations parentales;
  • 5 semaines de prestations de paternité, pour un total de 55 semaines rémunérées à 70 %, comparativement à 55 % pour le reste du Canada.

Le régime du Québec contient également un critère d’admissibilité plus souple et plus accessible, soit un revenu gagné de 2 000 $, une prestation maximale beaucoup plus élevée et aucune période d’attente. Le Québec se classerait au 17e rang pour les congés rémunérés offerts aux mères et au 15e rang pour les congés rémunérés offerts aux pères ou aux deuxièmes parents.

Le rapport mondial a été publié dans le cadre du mois de l’éducation parentale de l'UNICEF, qui en est à sa première année, et de la campagne Les premiers moments comptent de l'organisation, qui en est maintenant à sa troisième année. Cette initiative défend les intérêts des familles en réclamant des politiques qui procurent à tous les jeunes enfants l'atmosphère encourageante et les expériences stimulantes nécessaires au sain développement de leur cerveau.

Consulter le rapport

 

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!