Observatoire des tout-petits

MenuAfficher le menu
ENEnglish
	Discours du Trône : un système national de services de garde éducatifs à travers le Canada
25 septembre 2020

Discours du Trône : un système national de services de garde éducatifs à travers le Canada

Le gouvernement du Canada s'est engagé, dans le discours du Trône prononcé le 23 septembre 2020, à mettre en place un système national de services de garde éducatifs à travers le pays.

Conscient de l’urgence d'agir sur cet enjeu, le gouvernement a annoncé «un investissement important, soutenu et à long terme» dans la mise en place d’un système d’apprentissages et de garde des jeunes enfants à l’échelle du Canada.

«Toutes les sphères de la société, y compris les dirigeants du monde des affaires et les dirigeants syndicaux, s’entendent pour dire que c’est le moment d’agir.» - extrait du discours du Trône

Des services de garde pour favoriser l'égalité sociale et économique des femmes

Selon le gouvernement du Canada, les femmes, en particulier celles avec de faibles revenus, ont été les plus touchées par la pandémie de COVID-19. Les Libéraux souhaitent donc aider plus de femmes à retourner sur le marché du travail avec, entre autres, cet investissement dans les services de garde éducatifs à travers le pays.

«Nous avons compris depuis longtemps que le Canada ne peut pas réussir si la moitié de la population est ignorée. Les Canadiens ont besoin de services de garde d'enfants plus accessibles, plus abordables, plus inclusifs et de meilleure qualité.» - extrait du discours du Trône

Le Québec comme modèle

Ce système d'apprentissages et de garde, tel que nommé dans le discours, s’inspirerait du modèle subventionné du Québec. Le gouvernement fédéral s'est engagé à travailler avec les provinces et territoires pour que des services de haute qualité soient accessibles à tous.

Une approche centrée sur l’expérience des tout-petits

La ministre des Finances du Canada, Chrystia Freeland, a récemment rencontré des experts en matière de services éducatifs à l’enfance. En plus d’aborder les questions financières, la ministre s'est intéressé à ce qui constitue une expérience de qualité pour les tout-petits, sur l’espace et les éducatrices. Cette approche quant au rôle du fédéral face aux systèmes provinciaux de services de garde éducatifs est novatrice.

Le gouvernement du Canada n’a pas donné plus de détails sur la manière dont ce système national verrait le jour ni sur les coûts qui y sont associés.

Pour aller plus loin

Pour lire le discours du Trône : Un Canada plus fort et plus résilient .

Pour écouter le discours du Trône.

Pour consulter notre dossier sur la qualité des services éducatifs à l’enfance.

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!