Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish

La conciliation
famille-travail

chez les parents québécois

Être parent signifie plusieurs responsabilités : faire l’épicerie, le ménage, préparer les repas, prendre soin des enfants... À tout cela s’ajoutent les responsabilités professionnelles, qui entrent parfois en compétition avec le rôle de parent. Au Québec, la conciliation famille-travail est d’ailleurs une source de stress importante pour une majorité des parents québécois.

Télécharger l'infographie

Faits saillants

Bien que la majorité des parents québécois disent qu’il existe des mesures de conciliation famille-travail dans leur milieu professionnel,

des parents interrogés affirment que ce n’est pas le cas dans leur lieu de travail.

Ils ont principalement accès aux mesures suivantes:

La flexibilité des
horaires de travail

La flexibilité dans
le choix des vacances

La banque d’heures
ou temps accumulé

Les congés payés pour
responsabilités familiales

LES TRAVAILLEURS SEMBLENT RÉTICENTS À UTILISER DES MESURES DE CONCILIATION FAMILLE-TRAVAIL.

64%

des parents québécois utilisent des mesures de conciliation famille-travail seulement quelques fois par année ou moins.

49%

des parents n’utilisent pas davantage de mesures de conciliation famille-travail, car ils se débrouillent par d’autres moyens.

48%

des parents réalisent des tâches professionnelles en dehors de leur horaire de travail habituel.

LA CONCILIATION FAMILLE-TRAVAIL EST IMPORTANTE POUR LES PARENTS…

37%

des parents accepteraient une réduction de salaire en échange de meilleures mesures de conciliation famille-travail.

55%

des parents seraient prêts à changer d’emploi si on leur offrait de meilleures mesures de conciliation famille-travail.

…ET LES EMPLOYEURS

10%

Selon un sondage réalisé par le ministère de la Famille, seulement 10 % des employeurs n’offriraient aucune mesure de conciliation famille-travail.

LA CONCILIATION FAMILLE-TRAVAIL demeure toutefois difficile.

57%

des parents interrogés trouvent que la société n’est pas accommodante pour la conciliation famille-travail.

La conciliation famille-travail est une source de stress importante pour

62%
des parents.

CONCILIATION ET DÉVELOPPEMENT DES ENFANTS

La conciliation famille-travail est indispensable au développement des tout-petits.

Un niveau de conflits famille-travail élevé diminue la disponibilité psychologique du parent et réduit la probabilité qu’il fasse des activités avec ses enfants comme jouer à un jeu, lire avec lui ou faire une sortie au parc.

Les parents qui rapportent avoir un travail qui les aide à se sentir complets et compétents sont plus constants dans leurs pratiques parentales et sont plus chaleureux.

LA CONCILIATION FAMILLE-TRAVAIL N’EST PAS UN LUXE, C’EST UNE NÉCESSITÉ. C’EST LE BIEN-ÊTRE DE NOS ENFANTS QUI EN DÉPEND.

À surveiller: l’Observatoire rendra bientôt disponible un dossier spécial sur la question.

Vous y trouverez les résultats du sondage ainsi qu'une recension de la littérature scientifique quant aux impacts des conflits famille-travail sur le bien-être et le développement des tout-petits. Certaines pistes sont également proposées pour favoriser une meilleure conciliation famille-travail chez les parents québécois.

Je veux recevoir le dossier complet lorsqu’il sera disponible!

Ce dossier a été rédigé par l’Observatoire des tout-petits, avec la collaboration du Réseau pour un Québec Famille, d'Avenir d’enfants, du Regroupement pour la valorisation de la paternité et du Carrefour Action Municipale et Famille.
Les données présentées proviennent d’un sondage populationnel réalisé par la firme Léger entre le 8 et le 23 janvier 2018 auprès de 3 006 parents québécois pour le compte du Réseau pour un Québec Famille.
Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!