Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish
	Au Bas-St-Laurent : les familles se portent mieux, mais des défis demeurent
3 décembre 2018

Au Bas-St-Laurent : les familles se portent mieux, mais des défis demeurent

Un tout premier portrait des tout-petits de la région du Bas-Saint-Laurent a été dévoilé à l’occasion de la Grande semaine des tout-petits, qui se tenait la semaine du 19 novembre partout au Québec. Ce document, élaboré conjointement par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent, COSMOSS et l’Observatoire des tout-petits, met en lumière les progrès réalisés pour le bien-être des enfants de 0 à 5 ans dans la région et les défis qu’il reste à relever. Faits saillants :

Des améliorations

  • Diminution de la proportion des mères qui ne détenaient pas de diplôme d’études secondaires : de 15 % en 2000, à 8,3 % en 2017.
  • Diminution du nombre de tout-petits vivant dans des familles à faible revenu : 810 enfants en 2015 par rapport à 1000 en 1997.
  • 95 % des parents disaient se sentir les habiletés nécessaires pour être un bon parent.

Principaux défis 

  • 10 % des mères de la région fumaient pendant la grossesse, une habitude qui fait augmenter certains risques comme celui d’une naissance prématurée ou celui d’avoir un bébé de petit poids.
  • Le quart des enfants de maternelle (500 enfants) présentait un retard dans au moins une sphère de développement.
  • Près de la moitié des parents (46%) ont encore l’impression de devoir courir toute la journée pour accomplir toutes leurs tâches.

« Il demeure un travail essentiel de prévention et de promotion des saines habitudes de vie, notamment en ce qui a trait au tabagisme. Toutefois, ce portrait de nos tout-petits nous permet de constater le fruit de nos efforts des dernières années, l’importance d’une communauté sensibilisée et, surtout, en action pour améliorer le bien-être des familles au Bas-Saint-Laurent. », affirme Dr Sylvain Leduc, directeur de la santé publique du Bas-Saint-Laurent.

« La Démarche COSMOSS vise fondamentalement à améliorer la situation des enfants et des jeunes de notre région. Les actions à réaliser sont priorisées à partir de ces données qui nous indiquent les besoins des enfants et des parents », explique Emma Savard, directrice générale de la Démarche COSMOSS. Ce regroupement d’acteurs des secteurs de la santé et des services sociaux, de l’éducation, du monde municipal, du domaine de l’emploi, des services de garde et des milieux communautaires, a pour mission de permettre aux jeunes de 0 à 30 ans de développer leur potentiel.

En savoir plus

Consulter le Portrait

La démarche COSMOSS

 

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!