Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish
	Pénurie d’éducatrices dans les services de garde éducatifs à la petite enfance
12 avril 2018

Pénurie d’éducatrices dans les services de garde éducatifs à la petite enfance

Selon Radio-Canada, la grande région de Québec connaît une pénurie d’éducatrices, tant dans les centres de la petite enfance (CPE) que dans les services de garde éducatifs privés. Les 280 éducatrices de remplacement ne suffiraient plus à la demande. Le manque de valorisation de la profession est parfois pointé du doigt pour expliquer cette pénurie.

Plusieurs établissements doivent rivaliser de créativité pour respecter les ratios imposés par le gouvernement. On note par exemple :

  • La présence des directions d’établissements en remplacement d’éducatrices à même les groupes d’enfants ;
  • L’embauche de personnel moins qualifié.

Les données obtenues par Radio-Canada auprès du Regroupement des CPE des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches reflètent bien le manque de main d’œuvre dans les services de garde éducatifs de ces régions :

  • 41% des demandes de remplacement ont été refusées en février 2018 (921 demandes sur 2253) ;
  • 38% de ces demandes ont été refusées en mars 2018 (879 demandes sur 2325).

Un plan d’action en matière de planification de la main-d’œuvre devrait voir le jour pour remédier à la pénurie actuelle. Son élaboration reposera sur les données recueillies dans :

  • Un cadre de référence réalisé à l’hiver 2015,
  • Un état de la situation datant d’avril 2017.

 

Lire l'article de Radio Canada

 

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!