Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish

Vos réactions

Maltraitance
« Serions-nous prêts à renoncer, le temps de redresser nos services et programmes envers ces enfants, à nos priorités habituelles d’urgence en santé pour réclamer de meilleures urgences sociales ? »
Camil Bouchard
Professeur retraité de psychologie communautaire de l’UQAM et auteur d’Un Québec fou de ses enfants
Lire la lettre d'opinion
Maltraitance
« En 2018, au Québec, près de 35 000 enfants ont été pris en charge par la DPJ. Si une maladie physique atteignait une aussi grande proportion d’enfants, on injecterait des millions pour trouver des traitements efficaces, vous ne pensez pas ? »
Marie-Hélène Gagné
Professeure titulaire à l’école de psychologie de l’Université Laval
Lire l'article
Accès aux soins de santé des familles migrantes
« Offrir une couverture médicale gratuite aux femmes enceintes et tout-petits migrants ne constitue pas une dépense pour le Québec. C’est plutôt une excellente stratégie pour améliorer la santé et le développement de ces enfants, mais également des adultes qu’ils deviendront. »
Dr Catherine Dea
Jeunes médecins pour la santé publique
Lire la lettre d'opinion
Accès aux soins de santé des familles migrantes
« Ce refus systématique de la RAMQ est aussi contraire au droit international. Le Québec est en effet lié par la Convention internationale relative aux droits de l’enfant, dont l’article 24 prévoit : ''Les États parties reconnaissent le droit de l’enfant de jouir du meilleur état de santé possible et de bénéficier de services médicaux et de rééducation. Ils s’efforcent de garantir qu’aucun enfant ne soit privé du droit d’avoir accès à ces services.'' »
Michael Shevell
Directeur du Département de pédiatrie et titulaire de la Chaire Harvey Guyda de l’Université McGill et pédiatre en chef de l’Hôpital de Montréal pour enfants, et les directeurs de pédiatrie des Facultés de médecine de la province, la Société canadienne de pédiatrie et l’Association des pédiatres du Québec
Lire la lettre d'opinion

La question
du mois






 
Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!