Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish

Vos réactions

Portrait 2017 des tout-petits
« Nous souhaitons que le Québec mène une réflexion de fond sur l’organisation des services de santé offerts aux enfants de 0-5 ans. Nous proposons ici l’idée d’un programme universel de suivi de la santé des tout-petits, où la prévention et l’accès pour tous seraient des principes clés. »
Catherine Dea
Médecin, Jeunes médecins pour la santé publique
Lire la lettre ouverte
Insécurité alimentaire
« La réalité, c'est que les banques alimentaires ne sont qu'un symptôme de problèmes plus graves : la pauvreté et l'inégalité sociale. [...] La question n’est pas de savoir si nous, les Canadiens, avons les moyens de réduire la faim, mais si nous sommes disposés à le faire. »
David Pfrimmer
Professeur, Centre for Public Ethics
Lire la lettre d'opinion
Portrait 2017 des tout-petits
« À l’extérieur, les enfants réagissent et collaborent différemment. Le milieu naturel offre de vrais défis moteurs et les activités que les enfants font à l’extérieur sont beaucoup plus intenses. »
Claude Dugas
Professeur titulaire, Département des sciences de l’activité physique de l’UQTR
Lire l'article
Portrait 2017 des tout-petits
« Un investissement dans la prévention doit être fait si l'on veut voir un changement de paradigme chez nos tout-petits. Les consultations pour le prochain budget sont en cours, et malheureusement, la prévention de l’obésité ne fait pas partie des éléments de consultation. »
Corinne Voyer
Directrice, Coalition Poids
Écouter l'entrevue

La question
du mois