Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish

Quelles sont les attentes
des Québécois sur l'importance
à accorder à la petite enfance ?

Résultats d'un sondage populationnel

Les Québécois sont conscients que les parents ne sont pas les seuls à jouer un rôle crucial auprès des tout-petits et que la mobilisation de tous les acteurs de la société est essentielle pour assurer le bon développement des enfants, et ce, dès la grossesse.

Outils à télécharger

Vos réactions

Attentes des Québécois sur les priorités en petite enfance
« Ce que notre sondage révèle, c’est que la petite enfance est une priorité grandissante dans le coeur des Québécois. On espère que ce sondage suscitera des réflexions auprès des acteurs de tous les secteurs de la société qui peuvent faire une différence pour le développement et le bien-être des tout-petits. »
Fannie Dagenais
Directrice, Observatoire des tout-petits
Écouter l'entrevue
Attentes des Québécois sur les priorités en petite enfance
« À titre d’élus, nous avons un rôle crucial à jouer dans le développement des citoyens de demain que sont nos tout-petits. Il nous faut agir en matière d’environnement social, d’accessibilité aux services et se mobiliser à l’égard de la petite enfance. »
Martin Damphousse
Maire de Varennes et président du Carrefour action municipale et famille
Consulter le sondage
Attentes des Québécois sur les priorités en petite enfance
« Tous les enfants devraient avoir droit à des services éducatifs de haute qualité. C'est le consensus du Sommet sur l’éducation à la petite enfance tenu l'an dernier et c’est un souhait que semblent partager les Québécois, selon le dernier sondage rendu public par l’Observatoire des tout-petits. 88 % des répondants sont d’avis que les services de garde éducatifs à la petite enfance peuvent avoir un impact sur la réussite éducative des enfants. »
Lucie Champagne
Coprésidente de la Grande semaine des tout-petits et conseillère stratégique, AQCPE
Consulter le sondage
Attentes des Québécois sur les priorités en petite enfance
« C’est intéressant de voir que les citoyens souhaitent que les municipalités en fassent plus dans des secteurs aussi variés que la réussite éducative ou les logements sociaux. Les municipalités ont en effet les compétences et les pouvoirs pour influencer directement la qualité de vie des familles et, du même coup, permettre aux tout-petits de développer leur plein potentiel. À preuve, près de 90 % des citoyens du Québec vivent maintenant dans une municipalité ou dans une MRC ayant une politique familiale municipale ou engagée dans le processus. »
Isabelle Lizée
Directrice générale, Carrefour action municipale et famille
Consulter le sondage

Le sondage
en images

Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Les données présentées proviennent d’un sondage populationnel réalisé par Léger
du 2 au 11 octobre 2018 auprès de
1 260 répondants pour le compte de l'Observatoire des tout-petits.

Un sondage commandé par la Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador, en collaboration avec l’Observatoire des tout-petits, a également été mené pour mesurer la perception des Québécois sur plusieurs sujets touchant aux tout-petits des Premières Nations et des Inuit au Québec.

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!