Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish
La conciliation
famille-travail
chez les parents québécois

Le Québec vit présentement une situation de plein emploi. Dans un tel marché, les mesures de conciliation famille-travail ont d’importants bénéfices à la fois sur l’attraction, la rétention et la productivité des employés, mais aussi sur la qualité de vie des familles.

Les mesures de
conciliation
famille-travail :
un incontournable pour des
entreprises attractives et visionnaires

Le Québec vit présentement une situation de plein emploi. Dans un tel marché, les mesures de conciliation famille-travail ont d’importants bénéfices à la fois sur l’attraction, la rétention et la productivité des employés, mais aussi sur la qualité de vie des familles.

Télécharger la brochure

Outils de sensibilisation

Vos réactions

Conciliation travail famille
« Les mesures qui favorisent la conciliation travail-famille ne sont pas des dépenses, ce sont des investissements. À court et moyen termes, les employés qui en bénéficient sont plus heureux et plus engagés au travail si on les accommode. »
Pascale Pageau
Fondatrice du Collectif d'avocats Delegatus
Des mesures pour des entreprises attractives et visionnaires
Conciliation travail famille
« Le développement des tout-petits n'appartient pas seulement aux parents et aux éducateurs. Il touche aussi tous les gens d'affaires, parce que dans toute organisation, l'important, c'est la relève. »
Monique F. Leroux
Présidente du c.a. d'Investissement Québec et conseillère stratégique chez Fiera Capital
Des mesures pour des entreprises attractives et visionnaires
Conciliation travail famille
« Prendre en compte la réalité familiale des élus n’est pas un luxe. C’est un levier extraordinaire pour nous permettre d’être représentés par des individus qui nous ressemblent et qui parlent vrai. »
Marie-Eve Brunet Kitchen
Directrice générale de la Fédération québécoise des organismes communautaires famille
Lire la lettre d'opinion
Conciliation travail famille
« Je pense que les employeurs se sont rendus compte qu'il y avait un énorme gain de productivité qui pouvait découler de ces mesures offertes à leurs employés. Le fait de ne pas avoir le stress de respecter un horaire fixe, de pouvoir parfois bénéficier d'une reprise de temps ou de congés de maladie supplémentaires, ça contribue à rendre un employé plus heureux. Et les employés heureux sont souvent encore plus engagés envers leur organisation. »
Pierre Graff
Président de la Jeune chambre de commerce de Québec
Écoutez l'entrevue
Conciliation travail famille
« D'un côté, on a une sensibilisation à faire auprès des employeurs pour s'assurer qu'ils mettent en place des mesures de conciliation famille-travail adaptées à la réalité des employés de l'organisation. De l'autre côté, on a des parents qui ne sont pas nécessairement outillés pour identifier clairement leurs besoins. Je pense que des deux côtés, on a besoin de travailler plus fort pour que tout le monde se sente à l'aise. »
Marie-Eve Brunet Kitchen
Directrice générale de la Fédération québécoise des organismes communautaires famille
Écoutez l'entrevue
Conciliation travail famille
« Les travailleurs semblent avoir intériorisé l'idée que si tu choisis d’avoir des enfants, tu dois en assumer les conséquences. Ça fait 30 ans que je travaille auprès des familles et c’est ce que je voyais à l’époque : on épuisait toutes les ressources qu’on avait sous la main avant de faire une demande à son employeur. C’est un choc pour moi de voir que ce réflexe demeure si fort, alors que la société a tellement changé ! »
Marie Rhéaume
Directrice générale du Réseau pour un Québec Famille
Lire l'article dans l'Actualité
Conciliation travail famille
« Les pères d'aujourd'hui veulent faire équipe avec leur partenaire et participer à toutes les étapes du projet parental. Toutefois, certains éléments font en sorte que la paternité n'est pas reconnue au même titre que la maternité dans la société québécoise, et c'est pourquoi nous présentons ces propositions, qui selon nous, sont des actions nécessaires pour permettre une parentalité plus égalitaire. »
Raymond Villeneuve
Directeur du Regroupement pour la valorisation de la paternité
Lire la nouvelle
Conciliation travail famille
« Ça devient une nécessité de s’ajuster en tant qu’entreprise. Mettre sur pied un milieu de travail agréable et flexible génère une plus grande adhésion et rétention auprès des employés, qui savent que leur employeur est humain. »
Chantal Glenisson
PDG de l'Aubainerie
Lire l'entrevue
Conciliation travail famille
« J’ai beaucoup de mal à comprendre les employeurs qui ne mettent pas en place des mesures adéquates pour les parents. Quand je parle à d’autres entrepreneurs de la norme conciliation travail-famille, plusieurs trouvent que c’est beaucoup, alors que ça devrait à mon avis être le minimum. »
Martin Thibault
Président et confondateur d’Absolunet
Lire l'article
Conciliation travail famille
« Je vois aussi de plus en plus d’entreprises qui offrent des horaires flexibles aux employés ayant de jeunes enfants et qui mettent l’accent sur des objectifs d’affaires à atteindre plutôt que sur la présence au bureau à heures fixes. C’est mon cas chez Google, et je dois dire que ça m’aide beaucoup en tant que mère de trois enfants! »
Marie-Josée Lamothe
Directrice pour le Québec, Google
Lire l'article
Conciliation travail famille
« Permettre aux parents d’être disponibles pour leurs enfants est bénéfique pour les tout-petits, qui sont les talents québécois de demain, mais aussi pour les entreprises elles-mêmes. »
Michel Leblanc
Président et chef de la direction, Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Lire l'article
Conciliation travail famille
« Comme chef d’entreprise, il faut favoriser la conciliation travail-famille. Je pense qu’offrir de la flexibilité aux travailleurs qui sont parents est fondamental. Par exemple, nous offrons à nos employés et aux membres de leur famille la consultation d’un médecin par vidéoconférence. »
Pascale Pageau
Fondatrice du cabinet d’avocats Delegatus
Lire l'article

Faits saillants

Un marché du travail en transformation

Depuis quelques décennies, la société québécoise s’est profondément transformée :

Les femmes sont maintenant de plus en plus nombreuses sur le marché du travail. Les familles traditionnelles ne sont plus le seul modèle familial et plusieurs familles doivent composer avec la réalité d’une garde partagée.

Le monde du travail change avec l’essor des nouvelles technologies qui permettent entre autres de travailler à distance, mais qui rendent aussi plus difficile la coupure entre le travail et la vie de famille.

La conciliation famille-travail est une source de stress importante pour

66%

des parents d’enfants
de 0 à 5 ans
.

LES QUÉBÉCOIS ONT-ILS ACCÈS À DES MESURES DE CONCILIATION AU QUÉBEC?

Bonne nouvelle! Lors d’un sondage mené par le ministère de la Famille en 2015, 90% des 7 958 employeurs interrogés disaient offrir des mesures de conciliation famille-travail.
Toutefois, 36% des parents rapportent que les mesures de conciliation famille-travail sont inexistantes dans leur milieu de travail.
Cette proportion est beaucoup plus élevée chez les parents avec des horaires atypiques (72%) et chez les parents moins scolarisés (44%).

Les mesures de conciliation famille-travail : des bénéfices pour les entreprises

Des employeurs et des chiffres à l’appui !

British Telecommunications

7 000 employés de la compagnie travaillent de la maison et ont augmenté leur productivité de 31 % (Hughes, 2007).

Chubb

L’introduction d’horaires flexibles par la compagnie a réduit les congés imprévus de 50 % par mois et les heures supplémentaires de 40 % par employé.

Deloitte

La compagnie estime avoir fait des économies de 41,5 millions de dollars par la seule réduction de la rotation du personnel en retenant des employés qui auraient quitté l’entreprise si celle-ci ne leur offrait pas des arrangements flexibles au travail.

La Banque Royale du Canada

La Banque Royale du Canada a réalisé un sondage auprès des employés qui utilisent les arrangements flexibles de travail (ex. : temps partiel, partage de poste, télétravail, horaires modifiés de travail) et a noté que 70 % d’entre eux rapportaient un niveau de stress plus bas et que 65 % avaient plus d’énergie.

SOPREMA

À la suite d’un sondage auprès de plus de 300 employés, l’entreprise manufacturière Soprema a constaté que grâce à des mesures facilitantes telles que des horaires flexibles, la mise en place d’une banque de temps ou d’heures accumulées ainsi que la possibilité de travailler à domicile, ce sont plus de 84 % des répondants qui estiment être en mesure de maintenir souvent, voire toujours, un équilibre entre leurs obligations professionnelles et leurs responsabilités personnelles.

Des mesures qui gagnent à être plus utilisées

Le saviez-vous ?

La plupart des parents québécois utilisent des mesures de conciliation famille-travail seulement quelques fois par année ou moins.

49%

des parents n’utilisent pas davantage de mesures de conciliation famille-travail, car ils se débrouillent par d’autres moyens.
La simple mise en place de mesures de conciliation ne semble pas suffisante. Les employeurs ont également avantage à :

informer leurs employés que ces mesures existent et sont à leur disposition ;

s’assurer que tous leurs employés se sentent à l’aise d’utiliser les mesures offertes;

sonder les employés sur les mesures de conciliation qui répondent le mieux à leurs besoins.

Un comité CTF au sein des entreprises

Dans un avis publié par l’Institut national de santé publique du Québec en 2012, des experts recommandent la mise en place d’un comité conciliation famille-travail dans les milieux de travail de toute taille. Il s’agirait d’un comité paritaire qui regroupe des représentants de l’employeur et du syndicat – dans les milieux de travail où ils sont présents – ou des représentants des travailleurs.

Comment faciliter la conciliation
famille-travail ?

Voici quelques pistes pour inspirer et nourrir la réflexion :

Mise en place d’une culture de conciliation

(ex. : implication de la haute direction, formation des gestionnaires, réévaluation de la définition de l’« employé idéal », publication d’une politique interne, etc.) ;

Aménagement du temps et du lieu de travail

(ex. : horaire flexible, réduction du temps de travail, semaine de travail comprimée, travail partagé, échange de quarts de travail, télétravail, etc.) ;

Congés de maternité, de paternité ou parentaux

qui vont au-delà des seuils minimaux prescrits dans les lois et règlements, tout en les respectant ;

Services ou biens offerts dans les milieux de travail

(ex. : aide ou soutien financier pour la garde d’enfants, programme de mieux-être au travail, service de planification de carrière, centre de ressources sur la conciliation, groupe de soutien à la conciliation, etc.) ;

Formations et ateliers sur les habiletés parentales

offerts en milieu de travail durant les heures de repas.

Ces pistes d’actions ne constituent toutefois que des exemples. Une réflexion peut aussi se faire au sein des entreprises autour de ces questions :

Que faisons-nous concrètement pour expliquer aux employés qu’il est souhaitable qu’ils utilisent ces mesures ?

Sommes-nous des modèles inspirants pour nos employés en matière de conciliation famille-travail ?

En tant que gestionnaire, il est également important :

d’utiliser ces mesures et politiques de conciliation famille-travail et de le faire ouvertement pour que les employés soient au courant ;

de faire preuve de proactivité devant un employé ayant des difficultés de conciliation famille-travail et de lui proposer de se prévaloir de l’une des mesures instaurées dans l’entreprise.

Le saviez-vous ?

Les mesures les plus utilisées par les parents dans la dernière année sont:

la flexibilité des horaires de travail (52 % des parents);

la flexibilité dans le choix des vacances (42 % des parents);

les congés payés pour responsabilités familiales (34 % des parents).

Un nouveau Sceau de reconnaissance

Grâce à un nouveau programme développé par le Réseau pour un Québec Famille, les entreprises qui adoptent les meilleures pratiques en matière de conciliation famille-travail pourront bénéficier d’un avantage concurrentiel pour attirer et retenir la main-d’œuvre en obtenant et en affichant un sceau de reconnaissance en conciliation famille-travail.

Loin d’être un luxe, les mesures de conciliation famille-travail sont bénéfiques pour tout le monde. Elles influencent à la fois la rentabilité des entreprises, la santé mentale des parents et le bien-être de nos tout-petits.

Avec la collaboration de :

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!