Observatoire des tout-petits

MenuAfficher le menu
ENEnglish

Prises de parole

Services éducatifs à la petite enfance
« Il est indéniable que c'est une bonne nouvelle pour les familles et la société québécoise. Les CPE et les fonctionnaires du ministère de la Famille auront maintenant une agilité et une latitude qui faisaient défaut depuis trop longtemps. »
Geneviève Bélisle
directrice générale de l'AQCPE.
Processus de développement des CPE - Des correctifs attendus et bienvenus
Services éducatifs à la petite enfance
« Les municipalités jouent un rôle essentiel, notamment pour soutenir et encadrer le développement de services de garde éducatifs de qualité sur leur territoire. Elles disposent de pouvoirs, de compétences et de leviers leur permettant d’agir sur l’accès et le développement de places, dans une perspective concertée d’aménagement et d’occupation durable et dynamique du territoire. Les municipalités ont une responsabilité collective à l’égard du développement des enfants et elles peuvent jouer un rôle stratégique dans ce dossier pour répondre aux besoins des familles de leur communauté. »
Doreen Assad
mairesse de Brossard, présidente d’Espace MUNI et membre de la Commission sur le développement économique
Développement des CPE : les municipalités peuvent jouer un rôle
Services éducatifs à la petite enfance
« Dans le contexte actuel de COVID-19, il me semble d'autant plus important de tout faire pour travailler à diminuer les écarts et les inégalités existants, et cela commence dès la petite enfance. Pour les enfants des demandeurs et demanderesses d'asile, avoir accès à une garderie représente non seulement un filet de protection important, mais également l'opportunité à laquelle ils ont droit d'être stimulés, de jouer, de socialiser, de bien se préparer à l'école et, ultimement, de bien se développer. »
Vanessa O'Connor Louis-Seize
Travailleuse sociale et périnatalité et petite enfance
https://www.ledevoir.com/opinion/idees/594934/l-acces-aux-garderies-subventionnees-pour-les-demandeurs-d-asile
Coronavirus
« N’hésitez pas à vous tourner vers l’un des 280 organismes communautaires Famille du Québec [...]. Ils sont là pour naviguer à vos côtés à travers cet ouragan ou vous diriger, tels des phares, vers les ressources appropriées. Votre isolement, votre sentiment de solitude, vos épreuves sont grandes et réelles. Et c’est en le reconnaissant que nous favoriserons l’exploration de solutions concrètes et adaptées à votre réalité familiale. »
Marie-Eve Brunet Kitchen
directrice générale de la Fédération québécoise des organismes communautaires Famille
Parents en temps de pandémie: Naviguer dans le noir, La Presse+

La question
du mois





 
 
Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!