Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish

Maladies infectieuses

Les maladies infectieuses peuvent entraîner différentes complications et problèmes de santé. Par exemple, certaines maladies peuvent causer une paralysie, des dommages au cerveau, des difficultés respiratoires, des atteintes au foie ou la surdité. Ces problèmes de santé physique peuvent ensuite influencer plusieurs facettes de leur développement.

Lire la suite

Recension

Observatoire des tout-petits

Rédaction

Observatoire des tout-petits

Références

Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec. La vaccination, la meilleure protection. Feuilles d’information pour les personnes à vacciner.

Fermer

Taux d'hospitalisation en soins physiques de courte durée pour l'influenza chez les enfants 0-4 ans

Au Québec, le taux annuel moyen d'hospitalisation pour influenza a diminué de façon significative entre les périodes 2008-2011 et 2011-2014 (passant de 118 à 90 hospitalisations pour 100 000 enfants 0-4 ans) pour ensuite augmenter significativement pendant la période 2014-2017 à un taux comparable à celui observé en 2008-2011 (119 hospitalisations pour 100 000 enfants 0-4 ans). 

En savoir plus
 

Taux d'incidence des maladies évitables par la vaccination chez les enfants âgés de 0 à 5 ans

Au Québec, en 2017, les principales maladies évitables par la vaccination (MEV) déclarées chez les tout-petits demeurent la coqueluche et les infections invasives à pneumocoques, avec des taux d'incidence respectifs de 56 cas et 15 cas pour 100 000 enfants 0-5 ans. Les cas de Hib viennent au troisième rang avec une faible incidence, soit moins d'un cas pour 100 000, suivent ensuite les cas d'oreillons. Enfin, aucun cas n'a été rapporté pour les sept autres MEV visées par la surveillance, soit la diphtérie, le tétanos, l'hépatite B aiguë, le méningo de sérogroupe C, la rougeole, la rubéole et la rubéole congénitale.

Pendant la période d'observation (1991 à 2017), aucun cas de diphtérie, ni de tétanos n'a été rapporté chez les enfants âgés de 0 à 5 ans. Les derniers cas de méningo de sérogroupe C et d'hépatite B aiguë sont survenus respectivement en 2008 et 2009 alors que les derniers cas de rubéole et de rubéole congénitale sont survenus respectivement en 2007 et 2000.
Plus récemment, d'importantes éclosions provinciales d'oreillons et de rougeole sont survenues, occasionnant ainsi une hausse inhabituelle de l'incidence des ces deux MEV. Ainsi, en 2010, l'incidence des oreillons chez les 0-5 ans s'est élevée à plus de 2 cas pour 100 000. En 2011, l'incidence de la rougeole a atteint un seuil inégalé depuis 1991, soit de 17 cas pour 100 000. Une autre éclosion de rougeole, survenue en 2015 dans une communauté faiblement vaccinée, a également occasionné une hausse de l'incidence à plus de 4 cas pour 100 000. Par ailleurs, la coqueluche se caractérise par une activité cyclique, avec des vagues d'activité accrue se produisant aux 3-4 ans.

En savoir plus
 
Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!