Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish

Incapacité

L’incapacité réfère aux enfants qui présentent des limitations d’activités ou une restriction de participation liées à un état, une condition ou à un problème de santé physique ou mentale.

Lire la suite

Une incapacité peut devenir un handicap dépendamment des obstacles que l’on retrouve dans l’environnement de l'enfant présentant cette incapacité. Les enfants souffrant d’incapacités sont plus à risque de vivre dans un milieu défavorisé et d’être exposés à des situations de discrimination et d’exclusion sociale. Ils sont plus nombreux, en proportion, à être en moins bonne santé que leurs pairs sans incapacité et à présenter à des degrés variés des problèmes de santé physique et mentale tels que : obésité, épilepsie, paralysie cérébrale, hypothyroïdie, problèmes de sommeil, dépression, déficit de l’attention, anxiété, etc. Les trajectoires développementales associées à une incapacité varient toutefois selon le type de déficience présentée par l’enfant.

Recension

Bibliothèques du CHU Sainte-Justine

Rédaction

Observatoire des tout-petits

Références

Allerton, L. A., Welch, V. et al. (2011). Health inequalities experienced by children and young people with intellectual disabilities: a review of literature from the United Kingdom. J Intellect Disabil, 15(4), 269-278. 

Families Special Interest Research Group of I. (2014). Families supporting a child with intellectual or developmental disabilities: the current state of knowledge. J Appl Res Intellect Disabil, 27(5), 420-430.

Hauser-Cram et al. (2001). Children with disabilities: A longitudinal study of child development and parent well-being. Monographs of the Society for Research in Child Development, Serial no. 266, 66(3), 135 p.

Oeseburg, B., G. J. Dijkstra, et al. (2011). Prevalence of chronic health conditions in children with intellectual disability: a systematic literature review. Intellect Dev Disabil, 49(2), 59-85.

UNICEF (2007). Promoting the rights of the children with disabitities. Innocenti Digest no. 13, Innocenti Research Center.

Fermer

Taux d’incapacité chez les enfants âgés de 0 à 4 ans et de 5 à 9 ans

Entre 2001 et 2006, le taux d’incapacité au Québec est resté stable chez les enfants âgés de 0 à 4 ans (1,3 %) tandis qu’il a augmenté chez les enfants âgés de 5 à 9 ans (passant de 2,5 % à 3,8 %). Par ailleurs, le taux d’incapacité est plus élevé chez les enfants âgés de 5 à 9 ans que chez ceux de moins de 5 ans.

En savoir plus
 

Niveau de gravité de l’incapacité chez les enfants âgés de 0 à 4 ans et de 5 à 9 ans

Quant à la gravité de l’incapacité, on constate que la proportion d’enfants âgés de   0 à 4 ans qui ont une incapacité légère à modérée est stable entre 2001 et 2006 (0,7 % aux deux années). Le constat est similaire pour ce qui est de l’incapacité grave ou très grave (0,5 % en 2001 comme en 2006). Chez les enfants âgés de 5 à 9 ans, la proportion d’enfants qui ont une incapacité légère à modérée est de 1,2 % en 2001 et de 1,9  % en 2006, tandis que pour l’incapacité grave ou très grave, les proportions sont respectivement de 1,3 % et 1,9 %. La prévalence de l’incapacité grave ou très grave est plus élevée chez les enfants âgés de 5 à 9 ans que chez ceux de moins de cinq ans, et ce, en 2001 comme en 2006.

En savoir plus
 

Taux d'enfants âgés de 0 à 5 ans reconnus handicapés

Au Québec, en 2015, 6 598 enfants âgés de 0 à 5 ans sont reconnus handicapés en vertu du programme de Supplément pour enfant handicapé (SEH) offert par Retraite Québec. Cela représente 12,3 enfants reconnus handicapés pour 1 000 enfants âgés de 0 à 5 ans dans la population. Le taux d'enfants reconnus handicapés a connu une légère augmentation entre 2005 et 2009 pour ensuite demeurer stable et, finalement, diminuer progressivement pour atteindre, en 2015, un taux inférieur à celui observé en 2005 (12,3 comparativement à 13,1 pour 1 000 enfants 0-5 ans). En 2015, le taux d'enfants atteints de déficiences est le double de celui du taux d'enfants présentant des troubles du développement (8,2 enfants pour 1 000 comparativement à 4,1).

En savoir plus
 

Taux de familles ayant au moins un enfant 0-5 ans bénéficiaire du supplément pour enfant handicapé (SEH), selon la structure familiale

En 2015, 6 471 familles québécoises ayant au moins un enfant âgé entre 0 et 5 ans ont bénéficié du supplément pour enfant handicapé (SEH). Cela correspond à un taux de 1,67 familles pour 100 familles québécoises ayant au moins un enfant de 0 à 5 ans. Ce taux est plus bas que celui de 2007 (1,81). En 2015, le taux de familles monoparentales ayant au moins un enfant âgé entre 0 et 5 ans bénéficiaires du SEH est plus élevé (1,84) que le taux de familles biparentales (1,63). Cela s'observe également pour les années antérieures (2007 à 2014).

En savoir plus