Observatoire des tout-petits

Taux d'enfants de 0-5 ans ayant une prise en charge active au 31 mars, selon le milieu de vie au 31 mars

Définition de l’indicateur

Rapport du nombre d'enfants de moins de 6 ans ayant une prise en charge active au 31 mars de l'année concernée, selon qu'ils font ou non l'objet d'un placement (enfants faisant l'objet d'un placement/enfants suivis dans leur milieu familial) au 31 mars de l'année concernée, au nombre total d'enfants de moins de 6 ans dans la population québécoise. 

Fait saillant provincial

Au Québec, au 31 mars 2015, 1 978 enfants de 0-5 ans pris en charge par la Direction de la protection de la jeunesse faisaient l'objet d'un placement, ce qui représente 3,7 enfants placés pour 1 000 enfants de 0-5 ans dans la population québécoise. Le taux d'enfants placés a peu varié entre 2010 et 2015, oscillant entre 3,6 et 3,8 enfants placés pour 1 000 enfants 0-5 ans. Les enfants faisant l'objet d'un placement sont plus nombreux à être placés dans une famille d'accueil (ressource de type familiale - RTF) que dans d'autres milieux de vie (voir le tableau provincial). Pendant cette même période, le taux d'enfants pris en charge par la Direction de la protection de la jeunesse et suivis dans leur milieu familial est demeuré lui aussi relativement stable, oscillant entre 4,7 et 5,5 pour 1 000 enfants de 0-5 ans. Entre 2010 et 2015, le taux d'enfants 0-5 ans suivis dans leur milieu familial est supérieur au taux d'enfants placés.

 

Fait saillant régional synthèse

Évolution des taux d'enfants placés entre le 31 mars 2010 et le 31 mars 2016

Certains territoires de centre jeunesse présentent, en moyenne, des taux d'enfants pris en charge par la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) faisant l'objet d'un placement supérieurs aux taux moyens du reste du Québec, entre le 31 mars 2010 et le 31 mars 2016. C'est le cas des territoires de la Mauricie et Centre-du-Québec, de l'Abitibi-Témiscamingue, de la Côte-Nord et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Les territoires de centre jeunesse de Chaudière-Appalaches et Laval présentent, pour leur part, des taux moyens d'enfants pris en charge et placés inférieurs à ceux reste du Québec pendant cette même période. Neuf territoires de centre jeunesse présentent des taux moyens d'enfants placés similaires aux taux moyens du reste du Québec (Bas-St-Laurent, Saguenay-Lac-St-Jean, Québec, Estrie, Montréal et famille Batshaw, Outaouais, Lanaudière, Laurentides et Montérégie).

On observe le même phénomène régional quant aux taux d'enfants placés précisément au 31 mars 2016, sauf pour cinq territoires de centre jeunesse (Saguenay-Lac-St-Jean et Estrie présentent des taux d'enfants placés supérieurs à celui du reste du Québec ; Outaouais et Montérégie présentent des taux inférieurs à celui du reste du Québec et, enfin, Chaudière-Appalaches présente un taux d'enfants placés similaire à celui du reste du Québec).