Observatoire des tout-petits

Proportion de naissances ayant un retard de croissance intra-utérine (RCIU)

Définition de l’indicateur

La proportion de naissances vivantes ayant un retard de croissance intra-utérine, appelée également taux d’hypotrophie néonatale, désigne le nombre de naissances d’enfants vivants dont le poids à la naissance se situe au-dessous du 10e percentile des courbes de référence pour le poids à la naissance selon l’âge gestationnel par rapport au nombre total des naissances vivantes simples (Santé Canada, 2003). En santé publique, le seuil du 10e centile est généralement retenu pour le retard de croissance intra-utérine (Arbuckle et Sherman, 1989). [définition tirée de la fiche de l'Infocentre de santé publique].

Fait saillant provincial

Au Québec, la proportion de naissances vivantes ayant un retard de croissance intra-utérine (RCIU) a diminué significativement entre les périodes 1983 à 1985 et 2013 à 2015, passant de 15% à 9%.

 

Fait saillant régional synthèse

La proportion de naissances ayant un retard de croissance intra-utérine (RCIU) a connu une baisse significative dans toutes les régions du Québec, entre 1983-1985 et 2013-2015.