Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish

Retard de
croissance intra-utérine

Le retard de croissance intra-utérine réfère à un poids à la naissance en bas du 10e percentile selon les courbes des taux de croissance.

Lire la suite

Les jeunes enfants (de 6 mois à 3 ans) et les plus vieux ayant présenté un retard de croissance intra-utérine  sont plus à risque d'éprouver des difficultés sur le plan de leur développement neurologique, moteur, cognitif et langagier que les autres enfants. Les nourrissons nés avec un petit poids pour leur âge gestationnel sont aussi plus à risque de présenter des problèmes de vision et d’ouïe. Parmi les enfants présentant un retard de croissance intra-utérine, les prématurés sont encore plus à risque de présenter ces différents problèmes.

Recension

Bibliothèques du CHU Sainte-Justine

Rédaction

Observatoire des tout-petits

Références

Arcangeli, T.,  Thilaganathan, B. et al. (2012). Neurodevelopmental delay in small babies at term: a systematic review. Ultrasound Obstet Gynecol, 40(3), 267-275.

Levine, T. A., Grunau, R. E. et al. (2015). Early childhood neurodevelopment after intrauterine growth restriction: a systematic review. Pediatrics135(1), 126-141.

Murray, E.,  Fernandes, M. et al. (2015). Differential effect of intrauterine growth restriction on childhood neurodevelopment: a systematic review. BJOG, 122(8), 1062-1072.

Sucksdorff, M., Lehtonen, L. et al. (2015). Preterm Birth and Poor Fetal Growth as Risk Factors of Attention-Deficit/ Hyperactivity Disorder. Pediatrics, 136(3), e599-608.

Fermer

Proportion de naissances ayant un retard de croissance intra-utérine (RCIU)

Au Québec, la proportion de naissances vivantes ayant un retard de croissance intra-utérine (RCIU) a diminué près de moitié entre les périodes 1981 à 1983 et 2011 à 2013, passant de 16,2% à 8,7%.

En savoir plus