Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish

Naissances
prématurées

La prématurité, et plus particulièrement la prématurité extrême (< 28 semaines de gestation), est un facteur de risque important de mortalité infantile.

Lire la suite

Elle est également associée à de nombreuses conséquences négatives pour la santé et le développement global de l’enfant. Les bébés nés prématurément sont plus à risque de présenter des difficultés quant à leur développement moteur et cognitif. Ils sont aussi plus à risque de présenter des problèmes de comportement, des problèmes de mémoire et d’attention ainsi que des performances scolaires plus faibles. La prématurité est aussi associée à de moins bonnes fonctions langagières (compréhension du vocabulaire, capacité à s’exprimer, etc.). Cet écart au niveau langagier entre les enfants prématurés et non prématurés s’accentuerait entre 3 et 12 ans. Les risques d’effets délétères associés à la prématurité seraient accrus en situation de prématurité extrême. Par ailleurs, selon la littérature récente, les naissances à terme précoce (37 et 38 semaines de gestation) pourraient  aussi être associées à des difficultés de développement chez les enfants (performances scolaires plus faibles, problèmes de comportement, etc.).

Recension

Bibliothèques du CHU Sainte-Justine

Rédaction

Observatoire des tout-petits

Références

Dong, Y., Chen, S. J.  et al. (2012). A systematic review and meta-analysis of long-term development of early term infants. Neonatology, 102(3), 212-221.

Moore, G. P., Lemyre,B. et al. (2013). Neurodevelopmental outcomes at 4 to 8 years of children born at 22 to 25 weeks' gestational age: a meta-analysis. JAMA Pediatr, 167(10), 967-974.

Moreira, R. S., Magalhaes L. C.  et al. (2014). Effect of preterm birth on motor development, behavior, and school performance of school-age children: a systematic review. J Pediatr (Rio J), 90(2), 119-134.  

van Noort-van der Spek, I. L., Franken, M. C. et al. (2012). Language functions in preterm-born children: a systematic review and meta-analysis. Pediatrics, 129(4), 745-754.  

Vieira, M. E. et  Linhares, M. B. (2011). Developmental outcomes and quality of life in children born preterm at preschool- and school-age. J Pediatr (Rio J), 87(4), 281-291.  

Fermer

Proportion de naissances prématurées

Au Québec, la proportion de naissances prématurées a augmenté au cours des années 1980 et 1990, mais la tendance récente montre une légère diminution. La proportion est de 7,3 % en 2013, soit un niveau comparable à celui enregistré au milieu des années 1990.

En savoir plus