Observatoire des tout-petits

Taux de césarienne

Définition de l’indicateur

Rapport, pour une période donnée, du nombre de césariennes au nombre d'accouchements qui ont eu lieu dans les centres hospitaliers du Québec durant la période. 

Fait saillant provincial

Le taux de césariennes est en hausse au Québec. Il est passé de 20,9 césariennes pour 100 accouchements en 2002 à 25,1 césariennes pour 100 accouchements en 2016, ce qui correspond à une augmentation de 20% du taux de césariennes de 2002. 

 

Fait saillant régional synthèse

En 2016, onze régions se distinguent de l'ensemble du Québec quant aux taux de césariennes. Les régions de la Capitale-Nationale, de Montréal, de la Gaspésie - Îles-de-la-Madeleine, de Chaudière-Appalaches et des Terres-Cries-de-la-Baie-James affichent des taux de césariennes significativement plus élevés. Les régions de la Mauricie-Centre-du-Québec, de l'Estrie, de Lanaudière, des Laurentides, de la Montérégie et du Nunavik affichent des taux de césariennes significativement plus bas que l'ensemble du Québec. En 2002, cinq régions se distinguaient de l'ensemble du Québec quant aux taux de césariennes. Les régions du Bas-St-Laurent, de Montréal, de la Côte-Nord et de Chaudière-Appalaches affichaient des taux de césariennes plus élevés alors que la région des Laurentides affichait un taux de césariennes plus bas que l'ensemble du Québec.

**Voir la mise en garde concernant les régions de l'Estrie et de la Montérégie.